Ils ont piloté la « 160 » en 2016 !

Excepté les trois pilotes habituels de la « 160 », à savoir Pascal ROUX, Didier HOUAL et Charles EMME, quelques invités se sont pris au jeu de la course automobile, le temps d’un weekend ou un peu plus pour les plus chanceux…

Fred MOUGIN

pma_1874

Fred MOUGIN « pigiste » de luxe sur la 160 aux 8 heures de Spa 2016

Pilote habituel de la « 71 », Fred MOUGIN (surnommé la « star » – cf la photo) a fait une pige sur la « 160 » lors de la toute première course de la saison 2016. Didier HOUAL prévu sur la voiture aux couleurs de Formula Concept ayant déclaré forfait avant les essais, les deux autres pilotes  – Pascal ROUX et Charles EMME – se sont posés la question de rouler à deux seulement. Pas raisonnable. il fallait donc trouver un 3ème pilote. De façon naturel, le choix s’est porté sur l’un des mousquetaires de la « 71 » absente pour l’occasion. La solidarité « Fun Cup » peut être ? Toujours est il que même prévenu au dernier moment, Fred MOUGIN n’a pas mis longtemps à trouver le chemin de la Belgique, malgré la grêve des routiers. A peine arrivé sur le circuit, il prit rapidement le « lead » sur ses coéquipiers, un peu vexés, mais malgré tout ravis de trouver en Fred un pilote capable de qualifier la voiture dans le haut du peloton. Que dire de plus ? Fred en « pro » s’est acquitté de sa tache sans sourciller, réalisant de bonnes performances lors de ses relais. A l’arrivée de la course, la 160 se classait en 17ème position du championnat français….Elle ne fera pas mieux tout au long de la saison. Un intérimaire de « luxe ».

Stéphane TREMIER

DSC_2024

Stéphane TREMIER – pilote de la 160 en 2016 – au service de ses équipiers

On pourrait presque le considérer comme un habitué de la Fun Cup, et de la voiture aux couleurs de Mobility Tech Green. En effet, présent lors de la toute première course aux 8 heures du Mans en 2013, Stéphane n’a eu de cesse, année après année de satisfaire sa passion de la course en participant à plusieurs courses chaque saison. Présent à 3 reprises en 2016, Stéphane aurait du faire une 4ème course (les 8 heures du Castellet), si une hernie ne l’avait pas mis sur la touche. Il assume sa passion comme pilote, c’est ce qu’il préfère, mais également comme sponsor, les couleurs de l’entreprise qu’il dirige – 6TM – ornant les voitures Formula Concept depuis 2014. Cette saison 2016, Stéphane fut présent à Dijon, Magny Cours et Lédenon. L’expérience venant, les temps s’améliorent d’année en année. Il ne serait pas surprenant que – s’il continue – à fréquenter les circuits de Fun Cup – ses coéquipiers aient de plus en plus de fil à retordre dans les prochaines saisons. A ce jour, Stéphane totalise 9 participations en Fun Cup.

Bruno QUILY

New combinaison

Bruno QUILY pilote de la 160 en 2016

Invité par 6TM en 2014 aux 8 heures du Castellet, Bruno s’est vu confié régulièrement le volant de la 179, puis de la 160, au cours des années suivantes. Cette saison, il a participé à 2 courses, les 8 heures de Dijon et les 12 heures de Magny Cours. Si rouler dans une voiture de course est toujours un grand plaisir pour ce véritable passionné d’automobile, il est utile de préciser que ces deux courses de 2016 se sont déroulées dans des conditions météorologiques particulièrement détestables. « Il y avait tellement de boue sur la piste à Dijon, précise Bruno, que l’on se serait cru en rallycross ».  La course de Magny Cours ne fut pas plus satisfaisante avec des averses de pluie tout au long des 12 heures de course. Retenons les cotés positifs. Si Bruno revient dans l’avenir, il sera à même de rouler dans n’importe quelle condition. Bruno totalise à ce jour 5 participations en Fun Cup.

Jean-Sébastien LANDRY

funcup-le-mans-2016-jen-sebastien-landry-passe-de-mecanicien-a-pilote-et-recoit-les-conseils-du-boss-jean-rene-defournoux-photo-daniel-noly

Jean Sébastien LANDRY pilote de la 160 en 2016, ici en conversation avec Jean René DEFOURNOUX, le boss.

Jean Sébastien – dit Jean Seb – est un habitué de la Fun Cup. On peut même dire que des 4 pilotes présents aux 8 heures du Mans 2016 (Pascal ROUX, Didier HOUAL et Charles EMME – NDLR), il était celui qui avait le plus d’expérience et qui connaissait le mieux LA Fun Cup. Il faut dire que Jean Séb est habituellement un des mécaniciens du team Zosh Compétition. Mais pour le coup, il avait décidé de revêtir la combinaison de pilote pour la course du Mans, dont il est originaire. Inutile de préciser que Jean Séb sait ce que passer des heures à « réparer » les voitures veut dire, lorsque des pilotes peu précautionneux s’amusent à écourter les nuits des membres de l’écurie. « Je n’ai qu’une seule ambition, ne pas casser la voiture ». Et il s’en est fort bien sorti. On peut même dire que s’il avait été moins « prudent », il aurait pu venir chatouiller les « habitués  » de la 160, tellement ses temps se sont améliorés tout au long du weekend. Une belle aventure pour tous.

Christophe BILLAUD

tete-chauve-avec-point-d-39-interrogation_318-49294

Ne cherchez pas de photos de Christophe BILLAUD, vous n’en trouverez pas. Sa femme croit qu’il fait de la danse classique, donc pas question pour lui de figurer de quelque façon que ce soit sur quelques clichés. A ce titre, d’ailleurs (c’était dans le contrat des pilotes), il n’était pas question pour la 160 de faire un podium lors des 8 heures du Castellet, pour éviter la presse toujours en embuscade. Il est vrai que les pilotes de la 160 n’étant pas des habitués des podiums, on ne prenait pas beaucoup de risques. Christophe nous a donc rejoint pour la course du Castellet. Sans expérience de la course automobile, cela ne l’a pas empêché de trouver le rythme et d’améliorer tout au long du weekend. En tous cas, une chose est sure, Christophe a pris beaucoup de plaisir tout au long des essais et des 8 heures de course. On peut s’engager sans trop de risque de se tromper qu’il reviendrait bien en….deuxième année.

Patrick SOUBRANE 

pma_5456

Patrick SOUBRANE, le dernier de la saison à avoir officié au volant de la 160

SOUBRANE, un nom qui vous dit quelque chose peut être ? C’est normal, c’est le nom de la boss « adjointe » du team Zosh Compétition. Et Patrick n’est autre que son père. Les « bonjour Monsieur » (les pilotes de la 160 ont de l’éducation) ont vite laissé place au tape dans le dos et autres canulars que d’aucuns – dans le team Zosh compétiton – aiment à perpétrer (et on ne parle pas que des pilotes de la 160)  Toujours est il que coté pilotage, Patrick s’était donné pour mission de ramener la voiture en entier après chaque relais. Et bien, il y est parvenu, et il a même constamment amélioré ses temps tout au long du weekend. Après le passage de la ligne d’arrivée, les mots lui manquaient. Il ponctuera sa fin de course par un « c’était super » qui en disait long.

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s