8H DE PORTIMAO : C’EST PARTI !

Qualifiée avec le 30ème chrono, la 402 s’est élancée à 9H00 depuis la 29ème place, grâce à un tirage au sort favorable.

La 402 sur la grille de départ des 8 heures de Portimao

C’est Jean René DEFOURNOUX qui a pris le départ. A l’issue du premier tour, il avait déjà gagné 4 places dans le peloton. Après 25 minutes de course, la voiture aux couleurs de Mobility Tech Green pointait à la ……18ème place.

Las, un tête à queue venait ruiner le bon début de course du pilote marseillais……

Après 35 minutes de course, la 402 figure en 33ème position au classement général.

La course est encore longue.

A suivre !

Texte & Photos : FC

8H DE PORTIMAO : UN CIRCUIT DE FOU !

Nouvelle expérience pour les pilotes de la « 402 » avec la découverte du circuit de Portimao, avant dernier rendez vous – ce week-end – du championnat de Fun Cup.

Une appréhension se lisait sur les visages de Pascal ROUX et de Stéphane TREMIER avant de monter dans la voiture. Après quelques tours de découverte, les pilotes descendaient de la Fun Cup verte et noire avec une « banane » en plein milieu du visage. « Fantastique, rythmé, un circuit de ouf…. » étaient les expressions le plus souvent usitées par les deux protagonistes.

Après l’émotion, les essais « privés » reprenaient leur cours, et les deux pilotes rennais cherchaient à appréhender le circuit et la voiture. Le meilleur temps du matin revenait à Stéphane TREMIER en 2’15, Pascal ROUX se contentant d’un 2’16. L’après midi, la hiérarchie ne fut pas perturbé, Stéphane réalisant un 2’16, la piste étant moins roulante.

Cet après midi verra les essais libres et qualificatifs se dérouler sur trois heures de temps. Les deux compères recevront pour l’occasion le renfort de Jean René DEFOURNOUX, inscrit en troisième pilote sur la « 402 ».

A suivre !

Texte & Photos : FC

8H DE PORTIMAO….CA COMMENCE DEMAIN !

Les 8 heures de Portimao se dérouleront ce weekend sur le célèbre toboggan portugais. Les festivités commenceront dès ce vendredi avec les premiers essais libres et privés, avant les qualification, samedi et la course dimanche à partir de 9H00.

La « 402 » sera présente avec à son volant Pascal ROUX et Stéphane TREMIER, en ce qui concerne les pilotes habituels. L’équipage sera renforcé pour l’occasion par Jean René DEFOURNOUX, qui participe également à la course de Ligier Cup. Ce sera la seconde fois cette saison que le « boss » sera au volant de la voiture verte et noire, après sa pige des 25 heures de Spa.

On notera l’absence de Charles EMME pour cette course au sud de l’Europe. C’est suffisamment rare pour le signaler. On le retrouvera dès la seconde course en terre portugaise – et dernière course de la saison 2021 – tout début novembre.

Coté Ligier Cup, la « 46 » de Formula Concept sera également présente à Portimao aux mains de Didier ROBIN et Frédéric FAUCHERE.

A suivre !

Texte & Photos : FC

NOGARO CI, NOGARO LA !

Le 3 octobre dernier a eu lieu les 8 heures de Nogaro. Et comme les trente cinq heures et les « RTT » sont de mises à la rédaction de Formula Concept, nous n’avions pas eu le temps de relater les « performances » de la 402, qui bien entendu avait été engagé dans cette cinquième manche du championnat de France de Fun Cup.

Au volant de la voiture verte et noire, on retrouvait Pascal ROUX, Charles EMME, et Stéphane TREMIER. Pour plus de sécurité, Stéphane souffrant d’une tendinite au bras gauche, un « joker » a été inscrit sur la voiture, en la personne de Maxime ROBIN, déjà vu au volant d’une voiture « Formula Concept » aux 25 heures de Spa 2018.

Les essais furent conformes à l’habitude de la voiture, avec un tirage au sort défavorable plaçant la 402 en 46ème position sur la grille de départ. Essais qui se sont déroulés sur le sec, pour une course prévue sous la pluie.

Le départ de la course, donc, eut lieu sous la pluie. Elle durera tout au long des 8 heures de course. Passons sur les différentes performances des pilotes engagés, pour ne relater que les déboires subis par la voiture. Un premier problème survenu en début de course (cardan déboité) ralentit le tableau de marche de la voiture. Nous évoquerons également quelques problèmes d’essuies glace et quelques menus problèmes relevés tout au long de la course ont eu raison d’une bonne performance de la voiture rennaise qui repartit avec 13 tours de retard à la suite de la première réparation du début de course.

Malgré une remontée dans le classement, au fur et à mesure du déroulé de la course, la « 402 » ne pourra terminer qu’à une anonyme 41ème place. Au championnat, la « 402 » pointe donc à la 29ème place, après l’épreuve deNogaro

Texte & Photos : FC

Charles EMME raccroche son casque!

Il est dans l’environnement de la Fun Cup depuis tellement longtemps, qu’on ne présente plus Charles EMME. Quoique, d’aucuns le connaissent sous d’autres pseudos…

Ses débuts dans la discipline remontent à 2013, aux 8 heures du Mans, très exactement. Pour la première fois, cette année là, Charles prenait contact avec une Fun Cup. Neuf saisons plus tard, et bien des aventures vécues, le pilote francilien a décidé de raccrocher son casque à la fin de cette saison 2021. Il restera donc encore deux courses à Charles pour assouvir ce qui chez lui est une vraie passion, la course automobile. Depuis plus de trente ans, il parcourt les circuits de France et de Navarre, et bien d’autres à travers le monde, pour assouvir sa soif de voitures de course. Il ne pouvait pas passer à coté d’un rôle de pilote, quelque soit la discipline. Celui qui était venu faire une pige au Mans en 2013 aura donc effectué neuf saisons derrière le volant d’une Fun Cup, et disputé 67 courses à ce jour.

Charles EMME, 9 saisons et 67 courses en Fun Cup

Inutile de dire que la carrière de Charles est intimement liée à Formula Concept, puisqu’il n’a jamais disputé de course de Fun Cup dans une autre structure. il aura piloté les Fun Cup « 28 », « 179 », « 160 », « 435 » et enfin la « 402 », cette saison.

Charles précise : « C’est une décision qui a été difficile à prendre. J’ai toujours autant de plaisir à venir sur les circuits. Et puis l’ambiance au sein du Zosh Compétition est vraiment  extra, mais il faut savoir s’arrêter un jour ». Mais Charles s’empresse d’ajouter « Je reviendrais disputer quelques courses, pour le plaisir ». 

Au vu de la passion qui anime encore le futur retraité – qui vient de fêter ses 65 ans – nul doute que nous croiserons à nouveau Charles EMME sur les circuits dans un nouveau rôle….

Texte & Photos : FC

Les 8 heures du Castellet en fun cup, ce weekend

D’habitude, la trêve estivale commence au lendemain des 25 heures de Spa, début juillet, pour se terminer début septembre avec la reprise des courses sur le circuit du Castellet. Certes, cette année a vu se dérouler LA course exceptionnelle de l’année, de la décennie, du siècle (?)….en ouverture des 24 heures du Mans, rien que cela, et donc la reprise se fait alors que les pilotes sont encore « chauds » de leurs souvenirs de la piste mythique des « 24H », mais toujours sur le circuit varois.

Ce weekend, se déroule donc la course du Castellet, sous un format de huit heures non-stop. Les essais commenceront demain après midi à 15H30 par une séance de « roulage libre », suivie d’une heure trente d’essais libres, suivie d’une heure trente également d’essais qualificatifs, cette fois. La course se déroulant dimanche, à partir de 9H00.

L’organisateur a fait le plein, et quelques fun cup resteront au garage, faute de place sur la piste. Quand une formule a du succès…..

Sur la 402, on retrouvera Pascal ROUX, Charles EMME, Stéphane TREMIER et Patrick SOUBRANE. Ce dernier rejoint l’équipage de la voiture rennaise pour cette seule course.

En 2020, la 435 – voiture engagée par Formula Concept – s’était qualifiée en 50ème position, avec un tour en 2’40, quand la 449 s’était elle qualifiée en pole position en 2’36…..Encore quelques secondes à gagner. La course fut meilleure, en temps, avec un meilleur tour en 2’39, et en classement, puisque la voiture verte et noire, décrocha une belle 24ème place au général.

Il n’y a plus qu’à rouler plus vite, tout en restant…prudent pour ramener la voiture à l’arrivée à une meilleure place finale encore. D’autant que la 435 arrive sur le circuit du Var à la 22ème place au championnat, et qu’il ne reste que trois courses (en comptant les 8 heures du Castellet) pour améliorer le classement général.

A suivre !

Texte & Photos : FC

DECUS ET RAVIS…..DU RESULTAT !

Les pilotes retenus pour cette course exceptionnelle qui s’est déroulée sur le circuit mythique des 24 heures du Mans sont partagés, quand au résultat…… Mais peu importe. rouler sur le « grand » circuit, une expérience irremplaçable.

Didier HOUAL, Charles EMME et Stéphane TREMIER étaient les heureux élus au volant de la « 402 » pour prendre part à la plus « grande » course de leur carrière sur le grand circuit du Mans. Un peu plus de 13 kilomètres à parcourir avec en prime la ligne droite des Hunaudières, lancés « pied au plancher » à plus de ….210 kilomètres par heure (en aspiration). Peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse…..

Un résultat en demi teinte, puisque la « 402 » aurait pu espérer un meilleur classement autour de la 30ème place, si un problème d’échappement (déjà connu aux essais-sic !) n’était venu perturber le « plan de marche » de la course des pilotes Formula Concept.

La « 402 » dans les « S » Porsche…… Un rêve !

60ème, une déception, et en même temps un grand « kiff » d’avoir pu poser les roues d’une voiture dont on prend le volant sur ce circuit mythique. Un rêve de beaucoup de pilotes, rendu possible grâce au visionnaire Benoit ABDELATIF, qui au delà d’être un organisateur de talent (plus de 60 voitures au départ de chaque course de Fun Cup – Qui dit mieux ?) est également un véritable passionné au profit des gentlemen drivers. Chapeau l’artiste !

Benoit Abdelatif, le grand « sorcier » de la Fun Cup en France

Texte & Photos : FC + M3

Monumental, grandiose, colossal, énorme, majestueux, inaccessible !

C’est par ces quelques adjectifs que le promoteur de la Fun Cup en France, a présenté la prochaine course de Fun Cup « hors championnat » qui se déroulera la semaine prochaine sur le circuit du Mans. Pas le Bugatti, vous n’y êtes pas, mais sur le circuit des 24 heures qui emprunte la célèbre et fantastique ligne droite des Hunaudières. 100 « cox » prendront le départ de cette épreuve supplémentaire magique pour 5 heures de course. Avant, il y aura eu 2H45 d’essais pour déterminer une grille de départ, dont l’importance ne réside bien entendu, pas dans son classement, mais dans le fait que les pilotes concernés pourront prendre le départ d’une course exceptionnelle.

Tous les gentlemen drivers de la Fun Cup en rêvaient sans y croire, le grand Benoit (Abdellatif, promoteur de la Fun Cup France) l’a fait ! Bravo et merci l’artiste !

Texte : FC – Photos : M3

25H DE SPA 2021 : LA GALERE CONTINUE !

De nouveaux problèmes sont venus plomber la marche de la 402. En fin de matinée, c’est la boite de vitesses qui commençaient à faire des siennes. Impossibilité de rétrograder de 5ème en 4ème vitesse. Après plusieurs dizaines de minutes d’arrêt aux stands, la voiture pourra repartir, ayant perdu plus de 10 places au classement général de la course.

En début d’après midi, c’est le support de radiateur qui décidait de casser, et le moteur a chauffé au delà du raisonnable. Il faudra scruter celui-ci pour voir s’il n’a pas subi de dommages irréversibles. Là encore, les minutes se sont égrenées, la 402 perdant plusieurs places dans la bataille.

A une heure et demie de la fin de course, la 402 pointe en 86ème position….Une édition 2021 à oublier.

A suivre !

Texte & Photos : FC

« Entrées précédentes