Archives des étiquettes : VW Fun CUP

8 heures du Castellet 2016 : La course…suite et fin

dsc_2239

13H10 : La 160 rentre aux stands. Didier passe le volant à Pascal. La voiture est en 60ème position.

13H45 : La voiture Formula Concept repasse par le stand Zosh Compétition pour un nouveau changement de pilote. Pascal ramène la voiture en 58ème position. Christophe repart.

14H28 : Nouvel arrêt de la 160 qui doit ravitailler, et de fait changer de pilote. Christophe ramène la voiture en 58ème position. Charles repart pour son d en 2’49 »ernier relais du weekend.

15H08 : Charles ramène la voiture en 57ème position, encore une place de gagnée. C’est didier qui repart au volant de la 160 pour son dernier relais du weekend.

15H40 : La 160 marque un nouvel arrêt pour remplacement de pilote et ravitaillement. Didier cède sa place à Pascal qui repart en 58ème position. Didier est l’auteur du meilleur temps de l’équipage en 2’49’’.

16H25 : Pascal rentre aux stands en 56ème position. Il cède le volant à Christophe, qui passera sous le drapeau à damiers.

17H00 : La 160 passe la ligne d’arrivée en 56ème position.

L’honneur est sauf. Malgré un accrochage qui a couté beaucoup de temps à l’équipage de la 160, la voiture rallie l’arrivée.

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : La course

dsc_2239

8H30 : Les voitures sont en pré-grille. La température est déjà élevée.  Sur la 160, c’est Charles EMME qui prend le volant.

9H00 : Les 65 voitures sont lâchées par le Directeur de course. Le départ se passe bien au premier virage. A l’issue du premier tour, la voiture Mobility Tech Green passe en 54ème position. Déjà 4 places de gagnées. Deuxième tour de course, la 160 passe en …53ème position. Encore une place ! A l’issue du 3ème tour, la course est neutralisée, deux voitures sont sorties, à deux endroits différents du circuit. Les voitures roulent en peloton derrière le safety car.

9H45 : Charles ramène la voiture en 40ème position. L’équipe a choisi de faire la voiture en fin de fenêtre de ravitaillement. C’est Didier HOUAL qui repart au volant de la 160.

10H00 : La course est neutralisée. Une voiture a fait un (ou plusieurs !) tonneau. Elle est b »bloquée » sur le toit. Les voitures de sécurité et les secours ont pris l’évènement en charge. Ca risque de durer.

10H25 : La course est toujours neutralisée. Le team manager décide de faire rentrer toutes le voitures pour ravitaillement et changement de pilotes. Didier s’exécute. Il rend la voiture en 47ème position. Petit problème, la porte gauche refuse de s’ouvrir. Pas facile pour le changement de pilotes. C’est Pascal ROUX qui repart pour son premier relais. Il passe la pompe. Lorsqu’il réintègre la course, celle-ci est relancée. La stratégie a particulièrement bien fonctionné. La 160 n’a pas perdu de temps. Bravo à l’équipe.

NB : La voiture qui a fait un (ou plusieurs) tonneau a été dégagée. Le pilote en est sorti indemne, mais choqué.

11H05 : La 160 rentre au stand pour un nouveau changement de pilote. Pascal passe le relais à Christophe BILLAUD qui va partir pour son premier relais de sa première course. La voiture est en 34ème position.

11H40 : La 160 stoppe à nouveau pour un …changement de pilote, et ravitaillement. Christophe, débutant, a bien progressé. Les temps s’améliorent. C’est Charles qui reprend les commandes pour son deuxième relais. Il repart en 42ème position.

11H50 : La 160 est arrêtée à l’orée de la ligne droite des stands. Charles réussit à rentrer aux stands. Le capot avant est endommagé. La voiture est touchée. Les mécaniciens s’affairent autour de la voiture. Moins de 5 minutes après son arrêt, elle repart, toujours aux mains de Charles.

12H05 : La 160 s’arrête à nouveau. « Plus de freins et le volant est de travers» indique Charles. La voitures est rentrée dans le stand Zosh Compétition. Les mécaniciens engagent une lutte contre la montre. La voiture était en 41ème position.

12H25 : La 160 repart avec quelques stigmates sur la carrosserie. C’est Didier qui reprend le volant. L’arrêt a couté beaucoup de places au classement général. La voiture repart en 60ème position.

13H00 : La mi-course est atteinte. La 160 roule en 60ème postiion

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : Les qualifications

dsc_2239

65 voitures présentes pour cette séance d’essais qualificatifs, soit très exactement 10 voitures de plus que l’année passée, lors des 8 heures du Castellet 2015.

La 160 débute cette séance avec Didier HOUAL au volant. Ce dernier se lance avec peu d’essence pour essayer de décrocher un temps. Le temps est beau, et même très chaud. Cela implique que les performances de la fin d’après midi seront moins bonnes que celles du matin. Avec un tour en 2’52 », Didier signe un temps identique à celui de ce matin (les meilleurs roulent en 2’43 »).

Christophe BILLAUD lui succède pour parfaire son apprentissage et la découverte du circuit, sur lequel – rappelons le – il met les roues pour la première fois. Après 5 tours, il laisse le volant à Charles EMME, qui lors de son dernier tour de la série de 5 engagés signe également un  2’52 », mais pur quelques centièmes prend le meilleur sur le temps de Didier, et s’empare donc du meilleur temps de l’équipage.

Pascal ROUX que l’on a peu vu au cours des essais libres du matin, se lance pour une série de 5 tours également. Il passe préalablement à la pompe à essence pour remettre du carburant. erreur de stratégie, puisque la voiture aurait pu faire encore une dizaine de tours, et donc être plus légère. Il s’arrête au bout de 3 tours pour faire remettre le harnais qui s’est détaché. Pas facile de rouler dans cs conditions. Malgré sa détermination, Pascal ne pourra réaliser un meilleur chrono que 2’53 ». Heureusement, un « 360 » à l’entrée de la ligne droite du mistral se terminera sans dommage pour la voiture, mais la voiture s’arrête malgré tout à quelques centimètres du mur de pneus.

Pour  la grosse demie heure qui reste à rouler, l’équipe choisit de laisser Christophe « reprendre » son apprentissage, et de ce fait rouler presque le temps d’un relais en course, pour s’habituer.

La séance d’essais se termine à 19H00 précises, et la 160 figure en …58ème position sur la grille de départ. une relative déception pour l’équipage, qui espérait mieux. il reste la course pour prouver toute la qualité de la stratégie, et finir dans les 30 premiers (objectif affiché), si la fiabilité est au rendez vous. Le départ de la course aura lieu ce dimanche à 9H00, pour une durée de 8 heures.

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016, la 71 absente !

DSC_4137

La 71 aux 25 heures de Spa 2016, avant son accident

Après la sortie de piste de la 71 aux couleurs de Cozip Gp, lors de la dernière édition des 25 heures de Spa, qui avait occasionné l’abandon de la voiture pilotée d’ordinaire pas Benoit Béal et Fred Mougin (ce dernier étant absent aux 25 heures de Spa 2016), la reconstruction du châssis de la voiture n’a pu être réalisée à temps, ce qui explique le forfait de la voiture orange et noire de la course de ce weekend.

IMG_0035

La 71 après son accident de Spa…châssis HS – 25 heures de Spa 2016

En consolation, Fred Mougin a malgré tout trouvé refuge sur la 276 du team Zosh compétition, et nous aurons donc le plaisir de le retrouver ce weekend sur le circuit varois, pour les 8 heures du Castellet.

DSC_5154

8H de Dijon 2015 – Fred, Benoit et Stéphane, trois des pilotes habituels de la 71

Article : FC

Photos : FC

8 heures du castellet 2016 : Les essais libres

DSC_2272

1H30 d’essais libres ce matin qui ont débuté à 10H45. Les 54 voitures engagés se sont retrouvées sur la piste de plus de 5 kilomètres du circuit Paul Ricard.

Pour la 160, le premier tour de vérification effectué par Pascal ROUX, s’est révélé utile, puisque la température moteur est monté à plus de 110°. Bien entendu, une température anormale, dont il a fallu chercher la cause. Quelques serrages nécessaires au rétablissement de la situation ont fait perdre près de 30 minutes à l’équipage. Avec 4 pilotes à faire rouler, dont un débutant, il fallait revoir la stratégie de cette première séance d’essais. Pascal laissant donc sa place à Charles EMME après deux tours. Quelques tours de piste et un tour en 2’53 ».

Les débuts de Christophe BILLAUD se sont bien déroulés, puisque prudent sur ces deux premiers tours, il a signé un prometteur 3’06, sans forcer, et en apprenant le circuit.

Didier HOUAL a clôturé la séance d’essais libres, en signant un temps en 2’52. Les meilleures voitures roulant en 2’43 pendant ce temps là, il reste à l’équipage de la 160 à relever le défi de meilleurs temps en qualification cette après midi.

La séance d’essais qualificatifs aura lieu de 17H00 à 19H00, juste après que tous les pilotes inscrits soient passés par le briefing pour recevoir les consignes de la direction de course.

Pour l’anecdote, Arnaud DUCRET, l’humoriste fait partie des engagés.

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet de Fun Cup, ce weekend !

logo-circuit-paul-ricard

Après 3 mois d’interruption, le championnat de France de Fun Cup reprend ce weekend sur le circuit Paul Ricard au Castellet, dans le sud de la France.

Un circuit mythique qui a accueilli en son temps, le grand prix de France de Formule 1, dans les années 80.

Le circuit Paul Ricard est situé dans le sud de la France, sur les communes du Castellet et de Signes. Il développe 5.861 kilomètres et possède 13 virages. C’est un circuit dit « rapide », qui dispose d’une courbe – Signes – extrêmement rapide, quelque soit les voitures en présence.

circuit-paul-ricard-plan-det_zoom

Inauguré le 19 avril 1970, le circuit Paul Ricard a accueilli des courses automobiles, mais aussi des cours de moto, dont le célèbre « Bol d’Or ».

Coté Fun Cup, la voiture Formula Concept qui participera à sa troisième édition des 8 heures du Castellet (avec la 179 en 2014 et 2015), a réussi à se classer en 30ème position en 2014, et en 45ème position en 2015. Il faut dire que lors de la dernière édition 2015, la 179 aux couleurs de Mobility Tech Green avait connu les affres d’une rupture de suspension dans la ligne droite du mistral. Gageons que cette année, fort du  résultat des dernières 25 heures de Spa, les pilotes de la 160 (engagée en 2016) et l’écurie Zosh Compétition auront à coeur d’effacer le mauvais résultat de l’an dernier.

dsc_2302

La 179 aux 8 heures du Castellet 2015

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

Fun Cup 2016 : C’est reparti !

dsc_2239

Traditionnellement, le calendrier annuel du championnat de France de Fun Cup reprend sur le circuit Paul Ricard, dans le sud de la France, après la trêve estivale. Cette saison 2016 ne dérogera pas à la tradition, puisque le weekend prochain se dérouleront les 8 heures du Castellet, avec pas moins de 60 participants, d’après nos dernières informations.

Il est vrai que depuis les 25 heures de Spa, disputées au début du mois de juillet, les équipes et les pilotes étaient en manque de compétition, et la course de dimanche prochain viendra mettre un terme à des vacances….pas toujours méritées.

dsc_2302

La 179 aux 8 heures du Castellet 2015

La voiture de Formula Concept – la 160 – sera bien évidemment au départ de l’épreuve avec 4 pilotes, dont l’un fera ses débuts en Fun cup et sur le circuit du Castellet, mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus en détail dans nos prochaines « infos course ».

Coté Zosh compétition, ce n’est pas moins de 5 voitures qui seront au départ de l’épreuve. La seule incertitude concernant l’engagement de la 71 après son terrible accident de Spa. La voiture entièrement détruite était encore en reconstruction ces derniers jours, dans les ateliers de l’écurie.

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

Fun Cup 2016 : Rendez vous en …septembre

 

DSC_2302

Les 25 heures de Spa marquent traditionnellement la trêve estivale dans les courses de Fun Cup, et notamment pour le championnat de France de la discipline.

DSC_2272

8 heures du Castellet 2015

Si les 25 heures de Spa ne comptent pas pour le classement général du championnat de France, il n’en reste pas moins que 4 manches se sont déjà déroulées dans l’édition 2016 de ce championnat. Il faudra donc attendre la rentrée de …septembre, le 10 exactement pour retrouver les petits bolides « VW » pour la fin du championnat 2016.

DSC_2018

La 179 en 2015 – 8 heures du Castellet 2015

La relance – après quelques vacances bien méritées – se fera sur le circuit du Castellet, avec au programme une course de 8 heures. Suivront les deux dernières manches 2016, le 30 septembre à Lédenon, pour une course de 7 heures, et enfin le 22 octobre, à Nogaro pour l’ultime course de 8 heures de la saison.

DSC_8131 b

La 179 et la 71 déjà présentes en 2014 – 8 heures du Castellet 2014

En attendant la reprise, un petit point sur le classement de la 160 au général. elle figure actuellement en 24ème position. Il est évident que si la course de Magny Cours n’avait pas été entachée par un accident, le classement de la 160 serait probablement meilleur. mais on ne refait pas l’histoire, et il reste 3 manches aux pilotes de la voiture aux couleurs de Mobility Tech Green pour améliorer son classement.

DSC_7345

La 275, ici aux 25 heures de Spa 2016, pointe en 3ème position au classement général du championnat de France

Coté Zosh compétition, la 275 figure en…3ème position. L’espoir d’une victoire dans l’une ou les autres courses qui restent à disputer, et à fortiori la victoire au championnat, mobiliseront l’ensemble de l’énergie du team manceau.

Viennent ensuite, dans l’ordre, la 82 en 29ème position, la 29 qui figure au 39ème rang, et enfin la 71 qui pointe à la 43ème position.

DSC_4137

Après son accident aux 25 heures de Spa, on espère revoir la 71 au Castellet

Si les vacances de chacun seront bien méritées, il n’ne reste pas moins que la révision des voitures aura lieu durant cette trêve estivale pour se présenter aux 8 heures du Castellet, dans les meilleures conditions possibles.

Bonnes vacances !

DSC_7403

……jusqu’en septembre !

Article : FC

Photos : FC

Les VW au Mans

SUPER-VW-FESTIVAL-2016-

On ne pouvait pas sous silence le festival du prochain weekend sur le circuit du Mans. En effet, c’est sur le circuit sarthois que se déroulera la 3ème édition du « SUPER VW FEST » qui réunira tout ce que la galaxie VW compte d’anciennes voitures, et notamment les antiques « Cox » que l’on connait bien chez formulaconcept.com.

D’ailleurs, notre partenaire Autonewsinfo n’a pas manqué de se faire l’écho de cette manifestation, qui réunit chaque année de plus en plus de spectateurs……..

http://www.autonewsinfo.com/2016/07/22/le-super-vw-fest-cest-dans-une-semaine-au-mans-200216.html

Article : FC

Ca s’est passé à Spa !

DSC_4062

Une course aussi longue que les 25 heures de Spa regorge à coup sur d’anecdotes, à chaque édition. Cette 19ème édition n’a pas échappé à la règle.

Quelques histoires de stands……!

La 160 s’en sort bien !

La voiture n°2 suivait la 160, alors pilotée par Pascal ROUX. Elle n’était pas à portée de freinage immédiat, comme on dit. Néanmoins, le pilote à son bord est arrivé trois fois de suite en vrac au freinage. « On voyait les pneus fumer dans les rétroviseurs, raconte Pascal ROUX, et de poursuivre j’ai préféré lever le pied et la laisser passer. On était en début de course et je ne voulais pas hypothéquer le reste de l’épreuve ».  Un demi tour plus tard, la direction de course lançait une procédure de « full course yellow », à cause d’une sortie de piste d’une voiture. C’étais la n°….2, qui s’était sortie en haut du raidillon. Un peu plus et la 160 partait au tapis avec elle.

DSC_3990

La « 2 » n’est pas loin ! – 25 heures de Spa 2016

La 160 s’en sort bien, le retour !

Vous l’avez probablement lu, par ailleurs, la course a été interrompu au cours de la nuit, à cause d’un accident mettant en jeu plusieurs voitures. La 160 y était. A ce moment de l’épreuve, c’est Cyril PINAUD qui était au volant de la voiture. « j’étais derrière un groupe de voitures qui se tirait la bourre, et d’un coup raconte Cyril, deux d’entre elles sont parties en « live » dans le double gauche, j’ai juste eu le temps de freiner et de braquer pour les éviter. C’est passé près. Et de poursuivre, l’une d’elle s’est retrouvée en sens inverse de la piste ». Surtout que dans le tour d’après, Cyril qui avait échappé à l’accident de peu, retrouva 6 autres voitures pris dans le carambolage, n’ayant pu éviter la voiture en sens inverse sur la piste. Procédure de « full course yellow » et retour aux stands pour la 160 qui repartira avec Didier, qui…..attendra une heure à la pompe à essence que la piste soit dégagée et la course relancée.

DSC_4138

La 160 ira au bout de la course, malgré quelques frayeurs – 25 heures de Spa 2016

La 82…..à répétition !

Dans le team Zosh Compétition, la voiture n°82 a défrayé la chronique. A Spa, lors du weekend des 25 heures, il n’y a pas que de la Fun Cup. Des courses « d’ouverture » sont programmées. Championnat d’Angleterre de Formule 3, championnat des voitures GT, et trophée Ginetta.

Justement, la course du trophée Ginetta était programmée juste avant le départ des 25 heures de Fun Cup. Pour gagner du temps (en fait en rattraper puisque le programme avait pris du retard tout au long de la journée), on a demandé aux pilotes de Fun Cup de bien vouloir se positionner dans la ligne des stands pour qu’une fois la course de Ginetta terminée, on lance le tour de mise en grille des Fun Cup. Or, à Spa, il y a deux zones de stands. Les stands « F1 » et les stands « Endurance ». Ces deux zones sont reliées par une ligne droite parallèle à la piste de course, sur laquelle était installée des plots orange et blanc pour empêcher les concurrents d’accéder à la piste. Le pilote alors à bord de la 82 ne l’a pas entendu de la sorte, et a pris la piste comme si de rien n’était. sauf qu’à quelques encablures derrière, arrivait le peloton des Ginetta en bagarre pour la victoire en course. Plus de peur que de mal, la Fun Cup 82 fut arrêtée à temps. Mais imaginez les pilotes des Ginetta voyant devant eux (alors qu’ils formaient la tête de la course) une Fun Cup bien moins rapide…..La 82 fut sanctionnée et dut partir – pour la course – de la dernière position sur la grille.

DSC_4043

La 82 en « chasse » dans le raidillon – 25 heures de Spa 2016

Une seconde anecdote pour la 82. 7 pilotes – salariés de la société DI Environnement – se partageaient le volant de la voiture. L’un des pilotes a pris son premier relais en début de nuit, après que ses coéquipiers aient roulés depuis le début de course. A peine lancée sur la piste, que la voiture allait tutoyer le mur opposé à la sortie des stands, au début de la ligne droite. Résultat, un retour sur un camion plateau et 2 heures de mécanique et de carrosserie pour les mécaniciens du team Zosh Compétition. Mais, la volonté et le travail auront été déterminant pour permettre à la voiture de repartir. Le lendemain, vers 13h00, le pilote ayant eu l’accident repris le volant pour son deuxième et ultime relais. A peine lancée sur la piste, que la voiture allait tutoyer le mur opposé à la sortie des stands, au début de la ligne droite….Non ce n’est pas une faute de frappe, mais réellement ce qui s’est passé. Deux relais, deux sorties de stands, deux accidents au même endroit pour le même pilote. La loi des séries peut être ? Toujours est il que la voiture irréparable sur place a du abandonner.

DSC_4142

La 82 dans la descente du raidillon….avant ses deux accidents – 25 heures de Spa 2016

L’accident de la 71

La 71 a fait un début de course de toute beauté, flirtant régulièrement dans le top 30 du classement. Malheureusement, un accident vint mettre un terme à cette belle prestation. Julie BUZEAU, seule femme pilote du team Zosh Compétition, alors au volant, suivait d’autres voitures dans le raidillon de l’eau rouge, quand la voiture juste devant elle a freiné. Une erreur à ne pas commettre. Julie n’a eu d’autre possibilité que « d’ouvrir » le volant pour éviter la voiture. Malheureusement, à cette vitesse, le moindre écart peut prendre des proportions importantes. La voiture a dévié de sa trajectoire, et a terminé la course dans le mur. « Je n’ai rien pu faire » dira Julie. A la lecture des acquis (les données de l’ordinateur de bord de la voiture), la 71 a tapé le mur à 178 km/h….Une belle frayeur. Pour l’histoire, à part quelques contusions et douleurs sans gravité, Julie n’a rien eu. la voiture elle, fut contrainte à l’abandon.

IMG_0035

La 71 dans le box après son accident – 25 heures de Spa 2016

Les files d’attente interminables à la pompe à bière !

Non décemment, celle-là on ne peut pas vous la raconter………….

Article : FC

Photos : FC

« Entrées précédentes Derniers articles »