Archives des étiquettes : Fun cup

7 heures de Lédenon : 2ème course

championnat_de_france_long_circuit_derniere_ligne_droite

Même procédure que ce matin, mais avec des horaires différents. Les voitures sont mises en pré-grille à 13H30. La grille de départ est celle du matin, mais…inversée. Ce qui fait que la 160 part en 36ème position. C’est Charles, cette fois-ci, qui a la « chance » de débuter la course sur une piste…humide et grasse.

14H00 : Les 46 voitures sont lâchées, la 160 s’envole sans problème ; et on pourrait même dire avec brio, puisqu’après un demi tour de circuit, Charles a déjà gagné 6 places. Excusez du peu. La voiture gagne encore quelques places, avant d’en perdre 5 d’un coup, la faute à un tête à queue.

14H40 : La 160 regagne son stand pour un changement de pilote. La pluie redouble, et Stéphane – peu habitué à la pluie – repart pour son premier relais de l’après midi. Il repart en 29ème position.

15H10 : Safety car et fenêtre des ravitaillements ouverte, Stéphane plonge dans les stands pour laisser le volant à pascal qui va terminer son weekend de course gardois. La voiture est en 32ème position.

15H45 : Nouveau safety car. Vu les conditions climatiques, rien d’anormal à ce quelques voitures aillent faire des embardées champêtres. Pascal donne la voiture à Didier. Ce dernier repart en 29ème position.

16H25 : Didier rentre pour la dernière fois aux stands. Il livre la voiture à Charles en 32ème position. Pas de soucis dans son relais, mais la pluie et donc la piste mouillée ne semble pas être la surface préférée de Didier.

17H00 : Charles rentre la voiture aux stands pour la dernière fois du weekend. Il vient de terminer son dernier relais. En bagarre plus de 10 tours avec la Fun Cup 162, il a réussi à prendre le meilleur sur son concurrent. Il ramène la voiture en 31ème position. C’est Stéphane qui aura l’honneur de franchir la ligne d’arrivée. Le soleil est de retour, la piste sèche et les temps tombent de 2 secondes à chaque tour.

17H30 : La 160 franchit la ligne d’arrivée en 30ème position.

Article : FC

7 heures de Lédenon : 1ère course

championnat_de_france_long_circuit_derniere_ligne_droite

C’est à 8H30 ue les voitures ont mises en pré-grille, soit 30 minutes avant le départ de la 1ère course de la journée.

9H00 : Le départ est donné. Didier a pour consigne de préserver la voiture. Il fait fi des recommandations et attaque dès les premiers tours. Il passe en 33ème position au 1er tour, en 32ème position au 2ème tour. Il continue sa remontée, et passe en 30ème position au 10ème tour. Les temps tombent régulièrement. Les 1’45 d’hier sont pulvérisés et Didier accroche un 1’44.

9H45 : La 160 est rappelée aux stands pour le premier changement de pilote. La stratégie du team Zosh Compétition a fait en sorte que la voiture rentre au dernier moment. Bien vu, Didier laisse sa place à Charles au volant. Il vient de ramener la voiture en ….9ème place. Du jamais vu pour une voiture Formula Concept. Bravo l’artiste !

10H10 : Retour aux stands de la 160. Charles laisse sa place à Stéphane. Il ramène la voiture en 15ème position. Il faut dire qu’en l’arrêtant en milieu de fenêtre, ça coute un peu en position. Mais l’espoir est de la voir finir dans les 20 premiers.

10H45 : Retour de la 160 aux stands pour un nouveau changement de pilote. Stéphane laisse la place à Pascal qui va entamer son premier relais. Petit problème pour Stéphane pour se « désangler » quelques précieuses secondes de perdu. La voiture repart en 21ème position. Pacal a tombé ses temps des essais en roulant en 1’45.

11H25 : Nouvel arrêt aux stands. Avant dernier changement avant la fin de la première course. Didier repart au volant de la 160. Il est en 18ème position.

11H58 : Dernier arrêt pour la 160 avant la fin de la course. Charles repart et passera la ligne d’arrivée. La pluie s’invite pour les derniers tours.

12H10 : Une bagarre « interne » est en cours sur la piste entre la …160 et la 29. Les deux voitures roulent respectivement en 22ème et 23ème position avec moins de 10 secondes d’écart. Les deux voitures appartiennent bien évidemment au Zosh Compétition.

12H15 : La 29 part en tête à queue, la bagarre d’écurie a fait long feu. Les voitures ont plus de 30 secondes d’écart à présent. Il reste 15 minutes de course.

12H25 : Le directeur de course décide de mettre un drapeau rouge, à cause d’une voiture sortie de la piste dans un endroit dangereux. La course se termine sans que les voitures ne franchissent la ligne d’arrivée. Un safety car aurait eu plus de « gueule ». La 160 termine en 22ème position. Belle performance.

NB : La 275 du team Zosh compétition pilotée par la famille Robin (Didier, le père et Arnold et Maxime les deux fils) gagne cette première course.

La seconde course débute à 14H00 pour 3H30 également.

A suivre !

Article : FC

7 heures de Lédenon : Les qualifs !

championnat_de_france_long_circuit_derniere_ligne_droite

A l’orée de cette séance d’essais qualificatifs d’une durée de 3H30, les dieux de la météo avaient prévu un déluge de pluie sur le circuit de Lédenon. Or, à quelques minutes de l’ouverture de la piste à 14H00, le soleil était toujours présent. Raison de plus pour se précipiter en piste et tenter de décrocher un temps dès les premières minutes, en prévision de…Prévisions météorologique incertaines.

Pour la 160, c’est Charles qui s’y collait. A sa façon de quitter les stands, on sentait que le pilote francilien avait envie de marquer cette séance de son empreinte, et surtout de son chrono. Dès les premiers tours, l’attaque de la voiture était perceptible du bord de la piste. Et effectivement, les temps suivaient avec un 1’47 encourageant. De retour aux stands, c’est Didier qui s’élança au volant de la voiture Formula Concept. Un temps de 1’46 venait sanctionner sa prestation. Stéphane, puis Pascal qui ne fera que 3 tours, à cause d’une voiture « plantée » dans un bac à gravier, qui nécessita l’intervention de la voiture de sécurité, d’où un drapeau rouge qui renvoyait toutes les voitures alors sur la piste, dans les stands.

Les essais se poursuivirent, avec plusieurs « full yellow course » et deux nouveaux drapeaux rouges. Coté 160, c’est Didier, encore une fois qui réalisa le meilleur tour en piste en 1’45, à moins de 4 secondes de la pole position.

Coté grille de départ, la 160 partira pour la 1ère des 2 courses du meeting en 34ème position sur 46 voitures engagées. Pour la seconde course de l’après midi, la grille sera inversée……

Didier ayant réalisé le meilleur temps de l’équipe, c’est bien évidement lui qui prendra le départ de la 1ère course, ce dimanche à 9H00

A suivre !

Article : FC

8 heures du Castellet, des stars au volant !

dsc_2239

En dehors des habitués de la Fun Cup, on voit toujours les mêmes, heureusement que l’organisateur sait égayer par quelques invitations le plateau du championnat.

pma_2097

Florent MANAUDOU et Arnaud DUCRET engagés sur la 119 – 8 heures du Castellet 2016

A ce titre, au Castellet, on retrouvait deux stars. L’ne du monde du sport, médaillé olympique de surcroît, Florent MANAUDOU. L’autre, venu tout droit du one man show et de la télévision, Arnaud DUCRET, qui joue le rôle du père dans « Parents mode d’emploi ».

pma_2515

Arnaud DUCRET au volant de la 119 – 8 heures du Castellet 2016

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : Un bilan mi-figue mi-raisin

pma_2299

En arrivant au Castellet, après la trêve estivale de 3 mois du championnat de France de Fun Cup, la 160 aux couleurs de Mobility Tech Green pointait en 24ème position au championnat. Elle en est repartie en 25ème position. Inutile de dire que le bilan n’est pas des plus favorable. Et pourtant, il y a eu du bon, malgré tout, d’ou un titre qui allie les fruits savoureux du sud de la France, même s’il relativise les résultats.

pma_2379

La 160 dans la courbe de Signes – 8 heures du Castellet 2016

Tout avait bien commencé, pourtant, même si l’exercice des qualifications n’est pas à proprement parlé la spécialité des pilotes de Formula Concept. Une qualification en deuxième partie de grille, mais un enthousiasme des trois pilotes habitués de la voiture, après quelques modifications et réglages initiés par « JP », notamment sur les ressorts de suspension. Les pilotes étaient unanimes, la voiture allait mieux.

pma_2084

Les voitures du team Zosh prêtes à rouler avant la 1ère séance d’essais – 8 heures du Castellet 2016

D’ailleurs, cela s’est vérifié dès les premiers tours de course avec une progression régulière de Charles EMME, qui auteur du meilleur temps de l’équipage de la 160 aux qualifications prit le départ et donc le premier relais. Tout au long des premières heures de course, les pilotes se succédaient avec efficacité, on pourrait même dire avec brio, puisque la voiture figurait même à la 34ème position au classement général, à un moment de la course. Pour Pascal ROUX, tout allait bien. « La voiture est efficace et elle est très agréable à conduire ». nous précise le rennais.

pma_1922

La 160 en bagarre – 8 heures du Castellet 2016

Et puis, il y eut cet accident dans le droit qui précède la ligne droite des stands. Charles prit entre deux voitures, dont l’une s’est rabattue avec « vigueur » sur la 160. Tête à queue, la voiture s’arrêta sur le bord de la piste. Arrêt aux stands immédiat puisque l’entrée des stands était juste en face du point de chute de la voiture. Quelques dégâts de carrosserie, mais rien de grave. Après quelques minutes d’arrêt, la voiture reprenait la piste. Peu de temps de perdu, et une bagarre intense pour remonter les quelques places envolées. Las « JP » en fin limier, et surtout grâce à une expérience de plusieurs décennies sur les circuits remarqua immédiatement un liquide qui s’était échappé de la voiture. « Liquide de freins », lança t’il en guise de diagnostique. Pas de risque à prendre, et immédiatement le team passait le panneau « BOX » à la 160 pour vérifier les premières intuitions des mécaniciens. La suite ne fut pas une surprise. Raccord de frein coupé qui suintait le liquide de frein et aurait empêché la voiture de freiner à un moment ou un autre. D’ailleurs, après l’euphorie de l’accident, Charles se demandait si cette « rupture » de frein n’était pas à l’origine de son accident. Bref, quelques soit la raison, les minutes s’étaient envolées, la voiture accidentée et l’espoir de figurer à une bonne place à l’issue de la course évanoui dans les méandres du classement.

csc_6075

La 160 aux stands après son accident en course – 8 heures du Castellet 2016

Certes, les faits de course font partie du sport automobile, et si tout était écrit à l’avance, il ne servirait à rien d’essayer de disputer des compétitions, quelque soit la discipline. Il n’empêche qu’en deux courses, le 160 a subit deux accidents. On peut légitimement penser que le sort en a fini pour cette saison de s’acharner sur la voiture aux couleurs de Mobility Tech Green.

Avec la 50ème place au général, à l’occasion des 12 heures de Magny Cours, et une 55ème place aux 8 heures du Castellet, la 17ème place obtenue en début d’année aux 8 heures de Spa semble bien loin.

pma_2492

La 160 file vers la ligne d’arrivée – 8 heures du Castellet 2016

Pour cette fin de saison, il faut maintenir la pression « positive » sur l’équipage de la 160 pour finir dans les 25 premiers du championnat à l’issue de la saison. pour cela, il reste 2 course à la voiture verte et noire, les 8 heures de Lédenon et les 8 heures de Nogaro. Cette dernière course étant un rendez vous particulier pour toute l’équipe, puisque l’an passé la…179 avait été détruite sur le circuit gersois.

pma_1864

La 29 – autre voiture du team Zosh aux mains de l’excellent Stéphane VAUGELAS – 8 heures du Castellet 2016

pma_2336

Après la 160 et la 71, le mercenaire du team Zosh Compétition, Fred MOUGIN étrennait une nouvelle voiture, la 276 – 8 heures du Castellet 2016

Article : FC

Photos : FC + Team

8 heures du Castellet 2016 : Une place sur le tapis vert !

dsc_2239

A l’issue de la course, comme dans toutes compétition automobile, les voitures sont placées en parc « fermé » pour vérification de la conformité. Vous imaginez bien que chaque voiture n’est pas contrôlée. Avec 65 voitures, il faudrait la semaine pour satisfaire à une exigence…exagérée.

Il n’empêche que généralement les trois voitures arrivées aux trois premières places, font l’objet d’une vérification, ainsi que trois ou quatre autres « tirées » au sort.

Et bien, au Castellet, la voiture arrivée en 3ème postion a été déclassé pour « aileron non conforme ». Donc, de fait toutes les voitures classées à  compter de la 4ème place ont gagné une place.

Donc, la 160 termine à la 55ème place au lieu de la 56ème. Même sans ses pilotes, la voiture est capable de gagner des places…..Heureusement, ça rééquilibre le niveau !

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : La course…suite et fin

dsc_2239

13H10 : La 160 rentre aux stands. Didier passe le volant à Pascal. La voiture est en 60ème position.

13H45 : La voiture Formula Concept repasse par le stand Zosh Compétition pour un nouveau changement de pilote. Pascal ramène la voiture en 58ème position. Christophe repart.

14H28 : Nouvel arrêt de la 160 qui doit ravitailler, et de fait changer de pilote. Christophe ramène la voiture en 58ème position. Charles repart pour son d en 2’49 »ernier relais du weekend.

15H08 : Charles ramène la voiture en 57ème position, encore une place de gagnée. C’est didier qui repart au volant de la 160 pour son dernier relais du weekend.

15H40 : La 160 marque un nouvel arrêt pour remplacement de pilote et ravitaillement. Didier cède sa place à Pascal qui repart en 58ème position. Didier est l’auteur du meilleur temps de l’équipage en 2’49’’.

16H25 : Pascal rentre aux stands en 56ème position. Il cède le volant à Christophe, qui passera sous le drapeau à damiers.

17H00 : La 160 passe la ligne d’arrivée en 56ème position.

L’honneur est sauf. Malgré un accrochage qui a couté beaucoup de temps à l’équipage de la 160, la voiture rallie l’arrivée.

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : La course

dsc_2239

8H30 : Les voitures sont en pré-grille. La température est déjà élevée.  Sur la 160, c’est Charles EMME qui prend le volant.

9H00 : Les 65 voitures sont lâchées par le Directeur de course. Le départ se passe bien au premier virage. A l’issue du premier tour, la voiture Mobility Tech Green passe en 54ème position. Déjà 4 places de gagnées. Deuxième tour de course, la 160 passe en …53ème position. Encore une place ! A l’issue du 3ème tour, la course est neutralisée, deux voitures sont sorties, à deux endroits différents du circuit. Les voitures roulent en peloton derrière le safety car.

9H45 : Charles ramène la voiture en 40ème position. L’équipe a choisi de faire la voiture en fin de fenêtre de ravitaillement. C’est Didier HOUAL qui repart au volant de la 160.

10H00 : La course est neutralisée. Une voiture a fait un (ou plusieurs !) tonneau. Elle est b »bloquée » sur le toit. Les voitures de sécurité et les secours ont pris l’évènement en charge. Ca risque de durer.

10H25 : La course est toujours neutralisée. Le team manager décide de faire rentrer toutes le voitures pour ravitaillement et changement de pilotes. Didier s’exécute. Il rend la voiture en 47ème position. Petit problème, la porte gauche refuse de s’ouvrir. Pas facile pour le changement de pilotes. C’est Pascal ROUX qui repart pour son premier relais. Il passe la pompe. Lorsqu’il réintègre la course, celle-ci est relancée. La stratégie a particulièrement bien fonctionné. La 160 n’a pas perdu de temps. Bravo à l’équipe.

NB : La voiture qui a fait un (ou plusieurs) tonneau a été dégagée. Le pilote en est sorti indemne, mais choqué.

11H05 : La 160 rentre au stand pour un nouveau changement de pilote. Pascal passe le relais à Christophe BILLAUD qui va partir pour son premier relais de sa première course. La voiture est en 34ème position.

11H40 : La 160 stoppe à nouveau pour un …changement de pilote, et ravitaillement. Christophe, débutant, a bien progressé. Les temps s’améliorent. C’est Charles qui reprend les commandes pour son deuxième relais. Il repart en 42ème position.

11H50 : La 160 est arrêtée à l’orée de la ligne droite des stands. Charles réussit à rentrer aux stands. Le capot avant est endommagé. La voiture est touchée. Les mécaniciens s’affairent autour de la voiture. Moins de 5 minutes après son arrêt, elle repart, toujours aux mains de Charles.

12H05 : La 160 s’arrête à nouveau. « Plus de freins et le volant est de travers» indique Charles. La voitures est rentrée dans le stand Zosh Compétition. Les mécaniciens engagent une lutte contre la montre. La voiture était en 41ème position.

12H25 : La 160 repart avec quelques stigmates sur la carrosserie. C’est Didier qui reprend le volant. L’arrêt a couté beaucoup de places au classement général. La voiture repart en 60ème position.

13H00 : La mi-course est atteinte. La 160 roule en 60ème postiion

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

8 heures du Castellet 2016 : Les qualifications

dsc_2239

65 voitures présentes pour cette séance d’essais qualificatifs, soit très exactement 10 voitures de plus que l’année passée, lors des 8 heures du Castellet 2015.

La 160 débute cette séance avec Didier HOUAL au volant. Ce dernier se lance avec peu d’essence pour essayer de décrocher un temps. Le temps est beau, et même très chaud. Cela implique que les performances de la fin d’après midi seront moins bonnes que celles du matin. Avec un tour en 2’52 », Didier signe un temps identique à celui de ce matin (les meilleurs roulent en 2’43 »).

Christophe BILLAUD lui succède pour parfaire son apprentissage et la découverte du circuit, sur lequel – rappelons le – il met les roues pour la première fois. Après 5 tours, il laisse le volant à Charles EMME, qui lors de son dernier tour de la série de 5 engagés signe également un  2’52 », mais pur quelques centièmes prend le meilleur sur le temps de Didier, et s’empare donc du meilleur temps de l’équipage.

Pascal ROUX que l’on a peu vu au cours des essais libres du matin, se lance pour une série de 5 tours également. Il passe préalablement à la pompe à essence pour remettre du carburant. erreur de stratégie, puisque la voiture aurait pu faire encore une dizaine de tours, et donc être plus légère. Il s’arrête au bout de 3 tours pour faire remettre le harnais qui s’est détaché. Pas facile de rouler dans cs conditions. Malgré sa détermination, Pascal ne pourra réaliser un meilleur chrono que 2’53 ». Heureusement, un « 360 » à l’entrée de la ligne droite du mistral se terminera sans dommage pour la voiture, mais la voiture s’arrête malgré tout à quelques centimètres du mur de pneus.

Pour  la grosse demie heure qui reste à rouler, l’équipe choisit de laisser Christophe « reprendre » son apprentissage, et de ce fait rouler presque le temps d’un relais en course, pour s’habituer.

La séance d’essais se termine à 19H00 précises, et la 160 figure en …58ème position sur la grille de départ. une relative déception pour l’équipage, qui espérait mieux. il reste la course pour prouver toute la qualité de la stratégie, et finir dans les 30 premiers (objectif affiché), si la fiabilité est au rendez vous. Le départ de la course aura lieu ce dimanche à 9H00, pour une durée de 8 heures.

A suivre !

Article : FC

Photos : FC

« Entrées précédentes Derniers articles »