Archives de Catégorie: Fun Cup 2019

La « 435 » rend hommage à Anthoine Hubert

PMA_8453

La Formule 2 (l’anti chambre de la F1) a été endeuillé sur le circuit de Spa Francorchamps, suite à l’accident survenu dans le célèbre raidillon entre deux voitures, et qui a coûté la vie au jeune espoir français Anthoine HUBERT. Ce dernier avait participé en 2015 à une course de Fun Cup, à Lédenon, gagnant au passage les deux manches.

PMA_8447

La Fun Cup  a voulu rendre hommage au jeune pilote français disparu, et quelques voitures arborent le numéro 19 (le numéro de la Formule 2 d’Anthoine HUBERT). L’équipage de la « 435 » s’y est associé tout naturellement.

Texte & Photos : FC

8 heures du Castellet, les essais libres, le duel TREMIER – HOUAL a débuté !

PMA_8453

Les choses sérieuses ont commencé en milieu de matinée pour cette édition 2019 des 8 heures du Castellet. Une heure trente d’essais libres pour les 80 voitures engagées ce weekend afin de vérifier que tout fonctionne, adapter les premiers réglages et essayer de faire un temps…..pour la gloire, puisque seuls les essais qualificatifs comptent pour la composition de la grille de départ.

Une heure trente, c’est beaucoup et peu à la fois, surtout quand quatre pilotes se partagent les relais sur la voiture. Pour la 435, c’est le cas, et donc un des pilotes doit être « sacrifié » pour permettre aux trois autres de rouler dans de bonne conditions. C’est Pascal ROUX  qui a choisi de ne pas participer à cette séance d’essais.

Coté temps, c’est Didier HOUAL et Stéphane TREMIER qui ont réalisé le temps de référence de la voiture en 2’42. Un peu en retrait par rapport à l’an passé, mais comme le dit Stéphane TREMIER « nous n’avons pas cherché la performance, mais à comprendre commet elle marchait ». Il n’empêche que les deux protagnistes de 2018 se relancent cette année avec un duel qui s’annonce entre les deux pilotes bretons.

Les essais qualificatifs débuteront ce samedi à 17H pour une durée de deux heures, et là il faudra rouler le plus vite possible pour qualifier la voiture.

A suivre !

Texte & Photos : FC

 

 

Dernière minute : Jean Luc MARTIN, forfait !

vc2013_pi_jean_luc_martin_750

Prévu de longue date sur la « 435 » pour cette édition 2019 des 8 heures du Castellet, Jean Luc MARTIN, encore en lice en début de semaine, a du déclarer forfait pour raison de santé. C’est avec regret que toute l’équipe de Formula Concept a appris l’absence de l’organisateur des « Vieilles Charrues », et lui souhaite un bon rétablissement.

Il n’ a pas fallu longtemps pour trouver le pilote remplaçant de l’infortuné Jean Luc, Pascal ROUX sautant dans le premier avion en partance de Rennes pour Le Castellet. Finalement, « remplacé » en début de semaine, le pilote rennais retrouve le volant de la « 435 » au pied levé. Le bonheur des uns faisant ………. !

A suivre !

Texte & Photos : FC

Au Castellet, ce wekeend, la « 435 » doit faire mieux qu’en 2018 !

pma_2379

Les puristes – et surtout ceux qui suivent la progression de la voiture engagée par Formula Concept depuis quelques années – vous le diront. Ce ne sera pas difficile. Et pour cause, la « 435 » met ses roues pour la première fois sur le circuit du sud de la France. C’est vrai et faux à la fois.

Revenons un peu en arrière, et notamment sur la saison 2018. Rappelez vous les 25 heures de Spa 2018………La bonne place sur la grille de départ ? Non un peu plus loin…….. La 3ème place au classement général après 3 heures de course seulement ? Non allons encore un peu plus loin………. Ah oui, vous voulez surement…..écrire, la petite histoire du dimanche matin vers 8H30 dans le raidillon ? on y est !………. L’accident survenu au petit matin qui a totalement détruit la voiture de « l’époque », la « 160 ». Châssis irréparable, donc nouveau châssis pour la course suivante au…..Castellet justement. Et bien, la voiture présentée pour la manche des 8 heures du Castellet en 2018, était bien déjà la « 435 ». Mais comme seule la voiture marque des points dans le championnat de France de Fun Cup, il aurait fallu cumuler les points marqués par la « 160 » en début de saison, et la « 435 » pour les trois dernières manches du championnat. Pas facile comme grille de lecture. Donc, un accord a été trouvé avec l’organisateur, la société M3, pour que la « 435 » roule sous le numéro « 160 » jusqu’à la fin de la saison 2018. Donc vous l’aurez compris, au terme de ce récit, la « 435 » participera bien pour la seconde fois à la course du Castellet, mais pour la première fois officiellement. Certes, coté performance, la voiture est moins en cause que ses pilotes, parce qu’aux mains de pilotes « experts », la voiture prouve régulièrement sa compétitivité. C’est bien un pilote « expert » (Maxime ROBIN – NDLR) qui avait amené la « 160 » à la 3ème place du classement – après 3 heures de course – de l’édition 2018 des 25 heures de Spa

PMA_1221

La « 435 » alignée sous le numéro « 160 » à partir de la course du Castellet 2018, après l’accident survenu dans le « raidillon », lors des 25 heures de Spa

La saison passée, la « 435 » sous le numéro « 160 » avait réussi un meilleur temps aux essais en 2’41 » aux mains de Didier HOUAL. Ce meilleur temps de l’équipage plaçait la voiture en 42ème position sur la grille de départ. Pour comparaison (même si ce n’est pas raison !), la pole avait été décroché en 2’37 » par la « 277 » d’Allure Team, alors que la meilleure « Zosh Compétition » – la « 82 » – avait tourné elle en 2’39 » se positionnant en 17ème position sur la grille de départ. Pour compléter ces quelques chiffres, précisions toutefois que Didier HOUAL avait réalisé la meilleure performance de la voiture en essais qualificatifs en 2’41 »42 (les dixième et les centièmes….ça compte), alors qu’en essais libres, il avait réalisé encore un meilleur temps en 2’41 »05, soit presque quatre dixième plus rapide.

 

En course, si la voiture eut rapidement (dans le 2ème relais – NDLR) un accident qui l’immobilisera un long moment à son stand pour la réparer, il n’en reste pas moins que le meilleur tour en course a été réalisé en 2’41 » (et 11 centièmes!) par ……Stéphane TREMIER. Pour mémoire, la voiture aux couleurs vert et noire de Mobility Tech Green avait pris la 70ème place au classement général à l’issue de la course.

 

DSC_0543

Didier HOUAL (à gauche) le plus rapide aux essais et Stéphane TREMIER (à droite) le plus rapide en course, lors de l’édition des 8 heures du Castellet 2018

Pour conclure, on attend donc de la « 435 » de meilleures performances pour l’édition 2019 des 8 heures du Castellet. Une amélioration globale des performances est attendue, notamment aux essais qualificatifs, avec l’espoir que les pilotes battent leurs propres records.  Avec un temps similaire à quelques dixièmes d’écart, on imagine assez bien que Didier HOUAL et Stéphane TREMIER auront à coeur de se départager lors de cette édition 2019. Une amélioration des performances surtout en course, où, indéniablement, la « 435 » vaut mieux que sa place de l’an passé. Une performance nécessaire si le team veut remonter au classement général du championnat.

A suivre !

Texte & Photos : FC

La reprise de la Fun Cup, ce weekend au Castellet !

pma_2379

La « 160 » au Castellet en 2018 – 8 heures du castellet 2018

Après trois mois d’interruption, le championnat de France de Fun Cup reprendra ses droits, ce weekend, sur le circuit du Castellet, dans le sud de la France. Une course de 8 heures est prévue au programme avec pas moins de 80 concurrents inscrits à ce jour.

il est vrai que trois mois d’interruption, c’est long. Certes quelques uns ont participé aux 25 heures de Spa, mi-juillet, mais pour la plupart les rendez vous du championnat de France sont les seules courses de la saison. 80 voitures, soit pas loin de 250 pilotes se déchireront sur la piste varoise. Il y a fort à parier qu’après une telle interruption, les pilotes soient remontés comme des pendules pour s’afficher à la meilleure place sur la grille de départ.

La « 435 » sera bien évidemment présente. Pour l’un de ses pilotes, Charles EMME, l’interruption aura été de plus courte durée, puisqu’il a eu la chance de participer aux 25 heures de Spa en juillet dernier. En revanche, pour Stéphane TREMIER, sa dernière course remonte bien aux 12 heures de Magny Cours en juin dernier. Pour Didier HOUAL le souvenir est encore plus lointain, les 8 heures du Mans. Pour le quatrième mousquetaire présent dans le var, Jean Luc MARTIN, le Président du festival de musique « Les Vieilles Charrues », c’est encore plus lointain, puisque ce dernier a fait sa première et seule course à ce jour en Fun Cup, la saison passée au ……Castellet justement.

vc2013_pi_jean_luc_martin_750

Jean Luc MARTIN – Seconde course en Fun Cup, toujours au Castellet

Un absent lors de cette course de reprise, Pascal ROUX – c’est suffisamment rare pour le signaler – qui sera retenu en Bretagne. Quatre pilotes c’est bien mais un de plus ……c’est trop !

Les choses sérieuses commenceront ce samedi à 10h45 avec les essais libres pour une durée d’une heure trente. les essais qualificatifs se dérouleront eux, en fin de journée à compter de 17H00 pour une durée de deux heures. La course aura lieu dimanche à compter de 9H00 jusqu’à 17H00.

Avant cette reprise, la « 435 » pointe en 28ème position au classement du championnat. Il ne reste plus que trois courses (en comptant Le Castellet) pour propulser la voiture verte et noire à une place plus en rapport avec son standing.

A suivre !

Texte & Photos : FC

25 heures de Spa 2019 : Enfin l’arrivée !

PMA_6827

Après deux années de diète, la voiture engagée par Formula Concept a de nouveau franchi la ligne d’arrivée des 25 heures de Spa. Pour cette 22ème édition de l’épreuve belge, la « 435 » termine à une 55ème place, un peu décevante pour l’équipage français, mais malgré tout – c’est le paradoxe – satisfaisante puisqu’à l’arrivée de l’épreuve, après 25 heures de course.

A suivre !

Texte & Photos : FC

25 heures de Spa 2019 : Le départ dans moins d’une heure !

DSC_7333

Dans moins d’une heure, les 128 voitures engagées s’élanceront pour la 22ème édition des 25 heures de Spa.

Coté Zosh Compétition, tout est prêt pour faire le meilleur résultat possible. La « 435 » s’élancera donc de la 34ème position sur la grille de départ. le premier relais sera assuré par Cyril PINAUD détenteur du meilleur temps sur la voiture. La « 275 » suivra, elle est qualifiée en 49ème position. Mais le changement de moteur pendant la nuit devrait permettre à la voiture de remonter très vite dans la hiérarchie. La « 276 » aux couleurs du groupe rennais « Angevin » s’élancera de la 50ème place. Enfin, la « 29 » partira quant à elle de la 97ème place sur la grille de départ.

PMA_6844

PMA_6842

PMA_6866

L’important dans une course d’endurance, c’est d’abord de finir……

A suivre !

Texte & Photos : FC

Autonewsinfo en direct des 25 heures de Spa 2019

PMA_6827

Autonewsinfo par ailleurs sponsor de la « 435 » a envoyé son rédacteur en chef pour suivre la course la plus longue du monde.

L’intérêt, c’est que vous retrouverez des informations tout au long de la course sur le site internet de l’information de la compétition automobile.

Ca commence ici :

http://www.autonewsinfo.com/2019/07/13/aux-25-heures-fun-cup-de-spa-128-cox-en-furie-301263.html

A suivre !

Texte & Photos : FC

25 heures de Spa 2019 : Une nuit de dur labeur pour le Zosh Compétition

IMG_1800

Avec quatre voitures engagées, le travail ne manque pas pour les mécaniciens du Zosh Compétition. Même si les voitures sont préparées avant l’épreuve en atelier, en course automobile, on n’est jamais à l’abri d’un soucis.

Hier, lors des essais libres et qualificatifs, les « Robin » se plaignaient d’une voiture – la « 275 » – souffrant d’un manque de puissance. Et les temps ont confirmés l’impression des pilotes manceaux particulièrement habitués des 25 heures de Spa, ils ont finit 3ème équipage français il y a deux ans. Pour preuve, Arnold et Maxime ne pouvaient descendre sous les trois minutes. ils n’étaient vraiment pas à leur place.

PMA_6842

La « 275 » des robin père et fils – 25 heures de Spa 2019

Après de nombreuses tentatives de correction du problème, la décision fut prise par l’équipage et le boss de changer le moteur. Comme les essais se sont terminés à plus de 21 heures, inutile de préciser que la nuit des mécaniciens fut longue de travail et courte de repos. La fin de l’exercice intervenant après trois heures du matin.

frc16-ledenon-3464

Un nouveau podium possible pour les Robin – 25 heures de Spa 2019 

Mais lorsque ce matin, Arnold ROBIN a repris la voiture pour le court warm up (15 minutes), il a décroché le 4ème temps des 128 voitures présentes sur la piste.

Vivement la course, la « 275 » va enfin retrouver son rang, et nul doute que les frères et le « père » Robin vont chèrement vendre leur position.

A suivre !

Texte & Photos : FC

« Entrées précédentes Derniers articles »