Archives de Catégorie: Fun Cup 2018

25 heures de Spa 2018 : Un « pro » dans la 160 !

PMA_9014

Deuxième course de la saison 2018 pour maxime ROBIN au volant de la 160 aux couleurs Formula Concept. Après les 12 heures de Magny Cours, début juin, ou la voiture noire et bleue avait obtenu son meilleur classement en prenant la 13ème position finale au classement général. Maxime remet donc ça avec l’équipage habituel de la 160.

DSC_5080

Maxime ROBIN sur la « 160 » – 25 heure de Spa 2018

Il faut dire que Maxime a fait ses débuts en automobile – après plusieurs saisons de Kart – au volant d’une Fun Cup, alors qu’il n’avait pas encore 18 ans. Depuis, trois saisons de Fun Cup, une en Mitjet, et le recrutement pas « SO 24 » pour l’accompagner vers le graal, les 24 heures du Mans. Déjà en juin dernier, Maxime – en compagnie d’Arnold son frère ainé – a participé à « Road to le Mans », une course de LMP3 organisée en ouverture de l’édition 2018 des 24 heures du Mans. Apprentissage rapide, puisque quelques semaines plus tard, les deux frères ROBIN s’imposaient aux 4 heures de Dijon VdeV, toujours en LMP3, au volant de leur Norma numéro……72.

VdeV-2018-PAUL-RICARD-La-NORMA-M-30-N°72-TFT-Photo-Maurice-CAMUS-768x543

La Norma des frères ROBIN victorieuse aux 4 heures de Dijon en VdeV

Les premiers tours de Maxime au volant de la 160 ont porté leurs fruits, puisqu’après quelques réglages sur la voiture, il obtenait une belle 32ème place sur la grille de départ. Malheureusement, un peu rapide dans la voie des stands – limitée à 50km/h – la 160 a écopé d’une pénalité de 10 places sur la grille, la renvoyant en 42ème position. Le talent est là, mais l’apprentissage continue.

 

Auteur du meilleur temps des essais pour l’équipage de la 160, c’est bien évidemment Maxime qui prendra le départ dans un quart d’heure de la 21ème édition des 25 heures de Spa

Texte & Photos : FC & Autonewsinfo

Cyril PINAUD le stakhanoviste de la course ……

 

PMA_9014

Cyril PINAUD participera à la 21ème édition des 25 heures de Spa au volant de la 160, en compagnie de Pascal ROUX, Charles EMME et Maxime ROBIN. Ce sera sa troisième participation, après des débuts en 2016 sur la …160, puis toujours chez Zosh Compétition sur la 29, et retour cette année sur la 160.

247A4350

Cyril PINAUD – double programme ce weekend !

Participer aux 25 heures de Spa est – pour bien des pilotes  – un programme à lui tout seul, et pour d’autres un aboutissement. Pour Cyril, ce serait trop simple, puisqu’il participe à ….deux courses en même temps. Question d’organisation.

Présent ce jeudi pour les essais libres à Spa, Cyril a repis la route le soir même pour Dijon, ou il participe ce samedi à une course …..d’endurance de 4 heures au volant de son coupé « Scirocco ». La course commencera à 14H30 pour se terminer donc à 18H30.

FB_IMG_1460227952120

La « Scirocco » de Cyril PINAUD

Une fois le drapeau à damiers passé, le pilote de Vannes se précipitera dans sa voiture – conduite par un ami – pour l’emmener à Spa rejoindre ses équipiers. Arrivée prévue vers minuit, pour sauter dans la Fun Cup. La 160 devrait être dans huitième heure de course.

La passion, quand ça vous tient…..

Article & Photos : FC

25 heures de Spa 2018 : La 160 revisitée…..

PMA_9014

Peu de modifications visuelles sur la 160, mais malgré tout quelques logos par ci par là pour revisiter la décoration de la voiture. Bien entendu, les sponsors principaux restent présents, et renforcent même leur présence en termes de « dimensions » sur la voiture.

PMA_6978

La 160 aux essais qualificatifs – 25 heures de Spa 2018

PMA_6910

La 160 aux essais qualificatifs – 25 heures de Spa 2018

Texte & Photos : FC

25 heures de Spa 2018 : Le départ sera donné à 16H00

PMA_9014

120 voitures s’élanceront cet après midi à 16H00 (heure belge !) pour deux tours d’horloge….plus une heure. La météo semblant du coté de la course cette fois, le soleil devrait être présent tout au long de l’épreuve, qui se déroule – d’habitude – très souvent avec une partie de pluie.

La 160 partira en ….42ème position, après avoir signé le ….32ème temps aux essais qualificatifs de vendredi en 3’00. Une pénalité pour vitesse excessive dans les stands, dont l’équipage français se serait bien passé. Mais la course est longue et la position sur la grille aussi flatteuse soit elle, n’est pas synonyme de bon résultat. Il faut d’abord finir la course, et 25 heures c’est long !

A suivre !

Texte & photos ; FC

25 heure de Spa 2018 : La course en direct

PMA_9014

Les 25 heures de Spa, ça se vit sur la piste (ou au bord pour les moins chanceux….). Et pour ceux qui n’auraient pas le loisir de venir sur le circuit, nos amis organisateurs belges vous feront vivre la course en direct sur …..

http://www.vwfuncup.eu

Vous pouvez même y trouver un live caméra qui vous permettra de voir les voitures en action……

Bien évidemment pour les nouvelles de la 160……Restez avec nous

Texte & Photos : FC

25 heures de Spa 2018, la parade supprimée !

 

PMA_9014

C’était pourtant un événement dans la course, devenu une tradition….. Avant le début de la course les vérifications techniques se faisaient sur la place principale de Stavelot, ville qui jouxte le circuit ardennais de Spa. Cette « célébration » façon place des jacobins pour les 24 heures du Mans, avait l’avantage de voir la centaine de voitures prendre la route pour se retrouver au milieu de la ville où tous les habitants venaient participer à la fête.

 

Et bien pour 2018, plus de descente en ville. Peut être l’accident de l’année passée faisant un blessé parmi les mécaniciens en est la cause ? C’est toutefois bien dommage !

Article & Photos : FC

21ème édition des 25 heures de Spa de fun cup, ce weekend !

DSC_4062

C’est effectivement la 21ème fois que les VW Fun cup se retrouveront sur le circuit de Spa Francorchamps pour la course la plus longue du monde en circuit, les 25 heures de Spa. A l’origine, cette course devenue mythique dans le sport automobile, s’appelait les « 3000 kilomètres de Spa », en rapport avec la distance parcourue sur …..le temps de la course. Mais le marketing a ses raisons que la raison de la course automobile connait, et le nom fur changé. certes, une course de 24 heures aurait pu être disputée, mais l’ACO titulaire de la marque « 24 heures du Mans » n’aurait pas vu cela d’un très bon oeil, et en plus pour se démarquer, rajouter une heure, et devenir de fait la course la plus longue du monde en circuit……

DSC_4012

Le fameux raidillon de l’eau rouge – circuit de Spa francorchamps 

Mais revenons à l’essentiel et à cette 21ème édition. 115 voitures sont attendues ce vendredi pour les premiers essais qualificatifs  qui se dérouleront en deux manches. la première de 12H40 à 14H40, et la seconde de 18H15 à 20H15. La course débutant ce samedi à partir de 16H00 pour 25 heures, soit jusuq’à dimanche à 17H00.

Coté Zosh Compétition, 4 voitures seront engagées. la 160, la 275, la 276 et la 412. Quelques belles « pointures » s’aligneront au sein du team manceau, avec notamment Mathieu LAHAYE, déjà vu en sport prototype, notamment aux 24 heures du Mans, sur la 275, et Maxime ROBIN, aligné à la course d’ouverture des 24 heures du Mans 2018 « Road to le Mans », sur la Norma numéro « 72 », avec laquelle il a remporté les 4 heures de Dijon, le weekend dernier.

DSC_3787

Cyril PINAUD déjà présent au volant de la 160 en 2016 – 25 heures de Spa 2016

La « 160 », parlons en qui sera menée par Pascal ROUX et Charles EMME, les pilotes habituels du championnat de France de la spécialité, renforcés pour l’occasion par Cyril PINAUD, et …….. Maxime ROBIN, en remplacement de Didier HOUAL forfait.

DSC_0547

Maxime ROBIN récent vainqueur des 4 heures de Dijon en VdeV

A suivre !

Texte & photos : Formula Concept

12H de Magny Cours : La 160 marque des (gros) points !

Circuit de Magny Cours

Les 12 heures de Magny Cours 2018 n’auront en rien ressembler à l’édition 2017 pour la Fun Cup 160. Qualifiée en 60ème position l’an dernier, la voiture bleue et noire avait terminé la course à la 27ème place. il est vrai que cette année avec une recrue de la qualité de Maxime ROBIN, venu « assiter » deux des pilotes habituels de la voiture, à savoir Pascal ROUX et Charles EMME, la donne était un peu différente. Essais qualificatifs clôturés en 15ème position, et 13ème à l’arrivée de la course, après avoir figuré en 3ème position au classement général.

Ecran 3ème place

La 160 figura même en 3ème position – 12H de Magny Cours 2018

PMA_3113

La 160 en route vers le meilleur résultat de sa « carrière » – 12 H de Magny Cours 2018

Le déroulé des 12 heures de Magny Cours est assez spécifique, par rapport aux autres courses de la saison. En effet, alors que les concurrents disposent de deux jours – au moins – pour s’exprimer sur les autres circuits, à Magny Cours, les essais et la course sont concentrés sur une seule et même journée. Celle-ci – le samedi – commence à 8H00 par les essais qualificatifs (la séance d’essais libres est supprimée) pour une durée de trois heures. A 11H00, les mécaniciens reprennent les voitures en main pour la révision d’usage (changement des pneus, des plaquettes de frein, ajustement des niveaux, et un « check » complet de la voiture) pour la remettre à disposition du pilote qui prend le départ, en 45 minutes, les voitures devant être en pré-grille à 11H50. Pas de place pour l’improvisation, ou le temps de finir la préparation de la voiture le jour de la course. Pour le team Zosh Compétition, pas ce genre de problèmes, les voitures étant préparées soigneusement dans l’atelier du Mans avant chaque course. Et quand on exhibe les statistiques de fiabilité de l’écurie, aucun doute sur le soin apporté à chaque voiture.

Les essais ont donc débuté à 8H00, le samedi matin. Contrairement à l’habitude ancestrale…..ce n’est pas pascal ROUX qui a éffectué les premiers tours de course, mais bien Maxime ROBIN. A cela deux raisons. La première ne surprendra personne, il était le weekend dernier, le pilote le plus rapide engagé sur la 160. La seconde raison tient à la technique automobile. C’est dans les premiers tours des essais que se concentraient les éléments pur permettre au jeune pilote de réaliser une performance. Après quelques tours de chauffe, Maxime rentrait aux stands se plaignant d’une voiture « a peu près ». « Elle n’est pas stable au freinage, et elle s’écrase dans les virages » constatait le pilote manceau. JR, le boss, prenant la décision de durcir le train avant, avant de renvoyer Maxime en piste. Le résultat ne se fit pas attendre avec le 9ème chrono. Les deux autres pilotes passèrent à leur tour sur la piste avec – il faut bien l’avouer – moins de panache. Mais force est de constater que les chronos s’améliorent de course en course, et les deux compères habitués de la 160 n’était pas ridicules. Toutefois, le temps incertain se réchauffait au fil des heures et ne permettait pas à Maxime, en remontant dans la voiture d’améliorer son temps. Comme d’autres ne l’avait pas attendu, la 160 pointait malgré tout à une belle 15ème, juste derrière la 412, une autre voiture Zosh compétition qui étonnait par des performances peu habituelles de ses pilotes. l’explication venait du mercenaire Jean René DEFOURNOUX qui décrocha la performance aux essais, étant inscrit en pilote « star » sur la 412 et la ….160.

PMA_3198

Les bagarres en peloton furent intenses tout au long de la course – 12H de Magny Cours 2018

Tout ce petit monde se retrouvait à l’heure dite sur la grille de départ pour entamer les 12 heures de course. Maxime fidèle à sa réputation prit un départ ….rapide et gagnait deux places dans le premier tour. Las, trois des quatre voitures d’une même équipe – toutes au couleurs de Honda Finances – provoquaient un accident laissant deux des voitures sur le carreau. A peine un tour de course, et déjà deux abandons. Peut être serait il utile de rappeler à chacun ce qu’est une course d’endurance……

Drapeau jaune, safety car, et quelques tours de perdu pour Maxime et les stratèges de la 160 qui espéraient remonter vers le haut du classement très rapidement. Une fois la course relancée, Maxime reprit son rythme de grand prix et remonta dans le classement pour arriver au terme de son relais à la 3ème place du classement général. Certes ce classement était obtenu à la faveur des ravitaillements, la stratégie appliquée à la 160 envoyant maxime au bout de la « fenêtre » de ravitaillement.

Les pilotes suivants – dans l’ordre Pascal et Charles – moins rapides avaient pour ambition de ne pas perdre trop de places. Contrat rempli pour les pilotes de la 160 qui ne perdirent que peu de temps pendant leurs relais.

Les relais se succedèrent jusqu’à ce que le temps incertain vienne compliquer la donne, avec quelques gouttes de pluie. Heureusement celle-ci arriva en même temps que Maxime reprenait le volant de la 160. Bon sur le sec, peut être encore meilleur sur sol mouillé, Maxime n’attendit pas pour faire parler la poudre du chrono. Il prit régulièrement l’ascendant sur des pilotes plus chevronnés que lui, et notamment ceux de la voiture de tête – la 277 « une belge » – auquel Maxime prit jusqu’à 8 secondes au tour, dans ces conditions difficiles.

PMA_3552

De jour ou de nuit, Maxime toujours rapide ! – 12H de Magny Cours 2018

Temps incertain, des pilotes moins efficaces sur piste humide, la décision de sortir le « joker » fut prise, et au lieu de retrouver Pascal dans la voiture après Maxime, c’est Jean rené qui s’y colla. Avec toute la dextérité qu’on lui connait, le boss s’attacha à remonter dans le classement et réalisa à cette occasion le meilleur temps de la voiture du weekend en 2’04 », excusez du peu.

Le dernier relais fut confié à maxime pour des raisons de …..rapidité. Non content de remonter dans la voiture, Maxime aussi rapide que l’éclair s’ingénia à remonter place par place. quand l’équipe escomptait terminer en 15ème position, au mieux 14ème, le pilote manceau entreprit de remonter sur la voiture alors placée en 13ème position qui était devant à …..2 tours. Tour après tour, seconde après seconde, Maxime finit par doubler la 777 au bout de la ligne droite des stands dans l’avant dernier tour et conquérir ainsi ce qui reste à ce jour comme le meilleur résultat de la 160 en course.

inutile de confirmer par un écrit la joie de toute l’équipe Zosh Compétition, et encore plus de celle de Pascal ROUX et Charles EMME qui terminent à la 13ème place, un peu malgré eux……

PMA_3626

Une belle 13ème place à l’arrivée – 12H de Magny Cours 2018

Rendez vous maintenant à Spa pour les 25 heures; à partir du 4 juillet prochain !

 Texte & photos : FC

 

 

« Entrées précédentes Derniers articles »