Le ravitaillement en Fun Cup

pma_3839

Comme dans toutes le courses d’endurance, il y a – en Fun Cup – des changements de pilotes et des ravitaillements en carburant.

D’une façon générale, les ravitaillements ont lieu tous les deux relais, soit une heut=re trente de course. Néanmoins, des calculs un peu plus « poussés » permettent d’optimiser les ravitaillements, en fonction du nombre de tours effectués en course. En effet, 20 tours de course à pleine vitesse entraînent une consommation bien supérieure à 10 tours de course à pleine vitesse et 10 tours sous « safety car », à vitesse réduite. Quelques calculs efficaces faient par des stratèges performants permettent de gagner quelques tours supplémentaires, et ainsi décaler, ou mieux éviter un ravitaillement qui peut faire perdre plusieurs places, voir la course.

funcup-12-h-de-magny-cours-la-160-est-encore-entiere-lors-des-essais-photo-daniel-nauly

La 160 quitte les stands après un changement de pilotes et se dirige vers la…’station service’ pour ravitailler – 12H de Magny Cours 2016

Il n’empêche, stratégie ou pas, il faut quand même remettre de l’essence de temps à autre. On s’imagine l’arrêt de la voiture aux stands façon « Le Mans ». Pendant que le changement de pilotes s’opère, les mécaniciens ravitaillent avec un « tuyau » d’essence ad hoc… Et bien, en Fun Cup, ça ne se passe pas tout à fait comme cela. La voiture s’arrête bien aux stands pour le changement de pilotes, mais le ravitaillement s’effectue ….à la station service pour des raisons de sécurité. Pas question que l’on prenne le moindre risque d’incendie dans la ligne des stands.

pma_3560

La 160 en cours de ravitaillement – 7H de Lédenon 2016

pma_3561

Ravitaillement terminé pour la 160… c’est reparti pour 1H30 de course – 7H de Lédenon 2016

En championnat de France de Fun Cup, la station service se trouve soit à l’entrée des stands (ravitaillement avant le changement de pilotes) , soit à la sortie (ravitaillement apès le changement de pilotes). L’organisation est assurée dans le cadre du championnat de France par la société « TEAM FJ » qui se déplace – sur chaque course – avec un camion citerne et des pompes « mobiles » (au nombre de huit) qui font le tour de France, au fur et à mesure des week-ends de course. Les pompistes sont équipés de combinaisons, de cagoules et de lunettes (en principe !) pour des raisons de sécurité. Et si plus de huit voitures prennent le chemin du ravitaillement en carburant, en même temps, et bien, c’est simple, les premières voitures sont servies et les autres attendent….vous savez comme lors des départs en vacances en été !

logo-2014-teamfj-25thok

pma_3574

La 160 quitte la station service – 7H de Lédenon 2016

A Spa, chez nos amis belges, pas d’organisation « temporaire », il y a une station TOTAL qui se trouve en bas des stands, les orgnaisateurs mettant en place un parcours fléché pour la rejoindre. Mais pas question de faire nettoyer le pare brise pour autant.

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s