Et le « pilote Formula Concept de la saison 2016 » est…Stéphane TREMIER

DSC_0543

Passation de pouvoir entre Didier HOUAL à gauche et Stéphane TREMIER à droite pour le titre de pilote Formula Concept de la saison.

Inauguré la saison passée, le prix du « pilote Fomula Concept de l’année » vise à récompenser l’un des pilotes qui se succèdent chaque année au volant de la voiture (les ?) engagée par Formula Concept, à ce jour , en Fun Cup. Il est vrai que les pilotes Formula Concept, au vu de leur performance respective, ont peu de chance de briguer une reconnaissance nationale. On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

DSC_0482

Stéphane TREMIER studieux avant la course – 12H de Magny Cours

L’an passé, c’est Didier HOUAL qui avait ouvert le « palmarès », eu égard aux progrès réalisés tout au long de la saison 2014 par le pilote rennais, et surtout de l’ascendant pris sur ses coéquipiers tout au long de la saison 2015. Si Didier concourait bien pour la récompense 2016, malheureusement, son manque d’assiduité, cette année, lui aura été fatal au moment de désigner le « meilleur » pilote Formula Concept 2016. En effet, Didier n’a participé qu’à 3 courses du championnat cette saison, et aux 25 heures de Spa. Précisons toutefois, que bien qu’il n’ait disputé que 4 courses dans sa saison, cela n’a pas empêché le rennais de dominer – une fois encore – le reste de l’équipage de la 160, sur son circuit fétiche de Lédenon.

funcup-12-h-de-magny-cours-la-160-est-encore-entiere-lors-des-essais-photo-daniel-nauly

Stéphane TREMIER quitte les stands sous la pluie – 12H de Magny Cours 2016

On aurait pu imaginer que Didier hors jeu, les deux autres pilotes habituels de l’équipe, Pascal ROUX et Charles EMME se seraient imposés dans ce titre extrêmement convoité. Que nenni. Les deux compères véloces, malgré tout, n’ont jamais pu démontrer une réelle évolution de leurs performances respectives (très proches les unes des autres), à l’exception – mais en toute fin de saison – des courses de Lédenon et de Nogaro (les deux dernières de la saison). On attendait mieux de leur part.

De plus, Pour Pascal ROUX, le dernier relais aux 25 heures de Spa ne plaidait pas en sa faveur, en roulant à 15 secondes de ses temps, tétanisé par l’enjeu….on se demande pourquoi. Charles EMME de son coté ayant été impliqué dans deux accrochages – bien malgré lui, certes – mais limitant de fait les ambitions de résultat de l’écurie sur les deux courses de Magny Cours et du Castellet.

pma_4650

Pour Pascal ROUX, ce ne sera pas pour cette année….

Et puis, il y a eu Stéphane TREMIER, dont les débuts en Fun Cup (et en course automobile) remonte aux 8 heures du Mans 2013 sur la voiture n°28, déjà au sein de l’écurie « Defournoux Evènementiel » (devenu depuis Zosh Compétition). Certes, les performances de l’époque étaient loin derrière les autres pilotes de la 28, il faut dire que l’enjeu de cette première course avait dépassé Stéphane, qui n’avait pas dormi trois nuits durant, tellement il était stressé de se retrouver sur le circuit de la Sarthe, au milieu de 60 voitures bien décidées à en découdre.

Rassuré, à l’issue de cette première course, Stéphane est devenu un pilote assidu de la Fun Cup…« Pas assez à mon gout, déclarait il », en participant à plusieurs meetings au volant des voitures engagées par Formula Concept, la 179, puis la 160.

DSC_8008

Stéphane TREMIER pilote et…sponsor – 8H du castellet 2014

Aujourd’hui Stéphane totalise 9 courses de Fun Cup en 3 saisons, et les courses disputées au cours de cette saison 2016, l’ont été sur des circuits « d’hommes » – Il a roulé à Lédenon pour la 1ère fois cette saison – ou dans des conditions météorologiques dantesques, notamment à Dijon, ou la course de Fun Cup s’apparentait plus à une épreuve de rallye sur terre, que d’endurance sur circuit. Et il y eut également cette année, sa participation aux 12 heures de Magny Cours, et dont sa motivation ne fut pas entamé par l’arrêt aux stands de plus d’une heure, à la suite d’un accrochage de la voiture. Mieux même, alors que l’équipage ne pouvait plus rien espérer à la régulière (la voiture était repartie en 54ème position), cette situation n’empêcha pas Stéphane de rouler en améliorant ses temps, tour après tour. Revenons enfin sur sa participation aux 7 heures de Lédenon. En arrivant sur le circuit du Gard, Stéphane ne connaissait ni le tracé, ni les pièges de la piste. il prit son temps pour apprendre, ne cherchant pas une performance immédiate, c’eut été inutile sur un tel circuit, mais progressant régulièrement tout au long du weekend. Résultat, dans ses deux derniers relais, en course, Stéphane se rapprochait « dangereusement » des temps de ses coéquipiers. Vivement l’an prochain doit il penser.

funcup-12-h-de-magny-cours-ca-souriait-encore-en-debut-de-course-pour-le-team-owner-jean-rene-defournoux-et-stephane-tremier-photo-daniel-nauly

Stéphane TREMIER et Jean René DEFOURNOUX – 12H de Magny Cours 2016

Toutes ces performances, ces améliorations, ces progrès….font qu’aujourd’hui Stéphane TREMIER a été désigné ….« Pilote Formula Concept de la saison 2016 ». Chapeau l’artiste !

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s