8 heures du Castellet 2016 : Un bilan mi-figue mi-raisin

pma_2299

En arrivant au Castellet, après la trêve estivale de 3 mois du championnat de France de Fun Cup, la 160 aux couleurs de Mobility Tech Green pointait en 24ème position au championnat. Elle en est repartie en 25ème position. Inutile de dire que le bilan n’est pas des plus favorable. Et pourtant, il y a eu du bon, malgré tout, d’ou un titre qui allie les fruits savoureux du sud de la France, même s’il relativise les résultats.

pma_2379

La 160 dans la courbe de Signes – 8 heures du Castellet 2016

Tout avait bien commencé, pourtant, même si l’exercice des qualifications n’est pas à proprement parlé la spécialité des pilotes de Formula Concept. Une qualification en deuxième partie de grille, mais un enthousiasme des trois pilotes habitués de la voiture, après quelques modifications et réglages initiés par « JP », notamment sur les ressorts de suspension. Les pilotes étaient unanimes, la voiture allait mieux.

pma_2084

Les voitures du team Zosh prêtes à rouler avant la 1ère séance d’essais – 8 heures du Castellet 2016

D’ailleurs, cela s’est vérifié dès les premiers tours de course avec une progression régulière de Charles EMME, qui auteur du meilleur temps de l’équipage de la 160 aux qualifications prit le départ et donc le premier relais. Tout au long des premières heures de course, les pilotes se succédaient avec efficacité, on pourrait même dire avec brio, puisque la voiture figurait même à la 34ème position au classement général, à un moment de la course. Pour Pascal ROUX, tout allait bien. « La voiture est efficace et elle est très agréable à conduire ». nous précise le rennais.

pma_1922

La 160 en bagarre – 8 heures du Castellet 2016

Et puis, il y eut cet accident dans le droit qui précède la ligne droite des stands. Charles prit entre deux voitures, dont l’une s’est rabattue avec « vigueur » sur la 160. Tête à queue, la voiture s’arrêta sur le bord de la piste. Arrêt aux stands immédiat puisque l’entrée des stands était juste en face du point de chute de la voiture. Quelques dégâts de carrosserie, mais rien de grave. Après quelques minutes d’arrêt, la voiture reprenait la piste. Peu de temps de perdu, et une bagarre intense pour remonter les quelques places envolées. Las « JP » en fin limier, et surtout grâce à une expérience de plusieurs décennies sur les circuits remarqua immédiatement un liquide qui s’était échappé de la voiture. « Liquide de freins », lança t’il en guise de diagnostique. Pas de risque à prendre, et immédiatement le team passait le panneau « BOX » à la 160 pour vérifier les premières intuitions des mécaniciens. La suite ne fut pas une surprise. Raccord de frein coupé qui suintait le liquide de frein et aurait empêché la voiture de freiner à un moment ou un autre. D’ailleurs, après l’euphorie de l’accident, Charles se demandait si cette « rupture » de frein n’était pas à l’origine de son accident. Bref, quelques soit la raison, les minutes s’étaient envolées, la voiture accidentée et l’espoir de figurer à une bonne place à l’issue de la course évanoui dans les méandres du classement.

csc_6075

La 160 aux stands après son accident en course – 8 heures du Castellet 2016

Certes, les faits de course font partie du sport automobile, et si tout était écrit à l’avance, il ne servirait à rien d’essayer de disputer des compétitions, quelque soit la discipline. Il n’empêche qu’en deux courses, le 160 a subit deux accidents. On peut légitimement penser que le sort en a fini pour cette saison de s’acharner sur la voiture aux couleurs de Mobility Tech Green.

Avec la 50ème place au général, à l’occasion des 12 heures de Magny Cours, et une 55ème place aux 8 heures du Castellet, la 17ème place obtenue en début d’année aux 8 heures de Spa semble bien loin.

pma_2492

La 160 file vers la ligne d’arrivée – 8 heures du Castellet 2016

Pour cette fin de saison, il faut maintenir la pression « positive » sur l’équipage de la 160 pour finir dans les 25 premiers du championnat à l’issue de la saison. pour cela, il reste 2 course à la voiture verte et noire, les 8 heures de Lédenon et les 8 heures de Nogaro. Cette dernière course étant un rendez vous particulier pour toute l’équipe, puisque l’an passé la…179 avait été détruite sur le circuit gersois.

pma_1864

La 29 – autre voiture du team Zosh aux mains de l’excellent Stéphane VAUGELAS – 8 heures du Castellet 2016

pma_2336

Après la 160 et la 71, le mercenaire du team Zosh Compétition, Fred MOUGIN étrennait une nouvelle voiture, la 276 – 8 heures du Castellet 2016

Article : FC

Photos : FC + Team

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s