8H du Castellet 2015 : Un bilan décevant !

Jamais une course du championnat Fun Cup n’avait suscité autant d’espoir dans le clan des pilotes Mobility Tech Green. Et pour cause, l’arrivée (enfin !) du moteur EVO3 allait permettre de batailler avec les autres concurrents déjà équipés. Fini la frustration des fonds de grille due à un moteur vieillissant et qui rendait quelques 30 ou 40 chevaux au reste du plateau. L’espoir renaissait et la course du Castellet, qui coïncidait avec la reprise du championnat après trois mois d’interruption estivale, devait apporter son lot de satisfaction au « staff » de la 179. Que nenni !

La 179 sur la grille de départ - 8 heures du Castellet 2015

La 179 sur la grille de départ – 8 heures du Castellet 2015

Un résultat décevant aux essais, un résultat décevant en course donnent un bilan pour le moins… décevant. Certes, si le moteur avait été rodé en arrivant sur le circuit varois, du temps de roulage aux essais aurait été gagné et aurait permis d’aller chercher une performance. Si des incidents mécaniques n’étaient pas venus perturber le tableau de marche de la 179, aux essais comme en course, le résultat au classement général eut été meilleur. Si, si et si, ça ne fait pas un résultat. Le résultat de la course du Castellet est décevant, et il faut y remédier au plus vite.

La 179 ...loin derrière - 8 heures du Castellet 2015

La 179 …loin derrière – 8 heures du Castellet 2015

Sans revenir sur le déroulement du weekend, relaté par ailleurs, il est vrai que le samedi matin, les essais libres et qualificatifs ont surtout été consacré au rodage du moteur.  5 tours à 5000 tr/mn, puis 5 tours de nouveau à 5500 tr/mn, et ainsi de suite  pour arriver à prendre la puissance maximale du moteur….en fin de journée. Il aurait été préférable de procéder à ce rodage lors d’une séance d’essais privés exclusivement réservée à la cause. Ceci dit, rodage il n’y aura pas à chaque course.

La 179 aux 8 heures du Castellet 2015

La 179 dans le peloton aux 8 heures du Castellet 2015

Qualifiée en 53ème position, on pouvait difficilement faire plus mal. Heureusement, en Fun Cup, la grille est tirée au sort, et la 179 pointait à la 32ème position au moment du départ, un véritable hold up. Un départ donné après une averse qui avait trouvé son terme quelques minutes avant le lancement des 55 voitures sur la piste. A certains endroits, des flaques d’eau servaient de piste aux concurrents. Charles EMME qui a assuré le premier relais, a choisi de partir avec « prudence » pour ne pas hypothéquer les chances de la 179 dans les premières heures par un accident ou une sortie de piste.

DSC_2519

La 179 aux 8 heures du Castellet 2015

Conclure après un telle course n’est pas chose aisée, si ce n’est de penser à la prochaine épreuve qui se déroulera le premier weekend d’octobre sur le circuit de Lédenon, pour une course de 7 heures. On retrouvera Charles EMME et Pascal ROUX, et didier HOUAL, dont ce sera le grand retour.

Un podium malgré tout - 8 heures du Castellet 2015

Un podium malgré tout – 8 heures du Castellet 2015

Article : FC

Photos : FC / Defournoux Evènementiel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s