8H du Castellet 2015 : La course, suite et fin !

13H40 Pascal prend le relais de Bruno. Le 1er tour se passe à peu près normalement, pas les suivants. Pascal rentre aux stands avec une voiture instable en ligne droite et en virages, un comble pour une voiture de course. Le verdict tombe, une rotule délicate perturbe le comportement de la voiture. La 179 repart en piste pour ….revenir aux stands dans le tour suivant. Le problème n’est pas réglé et le pilote s’est fait une belle frayeur dans la courbe de Signes (rappelons qu’elle passe à fond !) avec une voiture flottante. Triangle de suspension cassé. Le remplacement prend à peine 8 minutes. la voiture repart avec Stéphane au volant…..Suffisamment de temps de perdu !

Dans le même temps, l’une des voitures du team Zosh Compétition, la 29, entre en collision avec un concurrent qui rentrait aux stands pour changer de pilote. La 29 finit dans le rail, avec quelques dégats apparents (capot avant, rue, chassis….). La course semble terminée. La 275 pointe en 3ème position, la 71 quatrième voiture du team est en 25ème position.

15H10 : La 29 repart après 2 heures d’intervention des mécaniciens.

La 179 repart avec Bruno au volant, Charles ayant terminé son weekend de course. En effet, il reste trois changements de pilotes avant la fin de la course.

15H12 : La 179 rentre aux stands. La série continue…..Bruno s’arrête parce qu’il a vu « BOX » sur le panneau électronique. Une erreur de panneautage. Bruno repart. Décidément quand ça ne veut pas rire !

Bruno terminera son dernier relais avec beaucoup de qualité. Les temps tombent et Bruno se fait plaisir. « La voiture était vraiment mieux que ce matin » lance t’il à la fin de son dernier relais, laissant le volant à Pascal. Pas grand chose à dire, si ce n’est que la voiture est de mieux en mieux. Certes, le classement ne reflète pas vraiment ses qualités, mais la 179 est en 44ème position, et tient à distance ses concurrentes . On se répète, mais 44 ou 45, une position qui ne change pas grand chose.

La décision est prise de « ralentir » la 179 pour jouer le « podium ». Stéphane est panneauté « BOX ». Le retour aux stands fait « perdre » environ 20 secondes, juste ce qu’il faut pour laisser passer la voiture qui suit immédiatement la 179. Stéphane rentre, s’immobilise à son stand, il est informé de la stratégie, et repart en piste jusqu’à la fin de la course.

17H00 : La 179 franchit la ligne d’arrivée en …45ème position et remporte le podium « Lucky ». La 275, quand à elle, finit à la 3ème place du classement général et bénéficie d’un « vrai » podium.

Une course au résultat peu flatteur pour la 179, mais nous aurons l’occasion d’y revenir !

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s