8 heures de Dijon : 2ème COURSE

14H00. les voitures sont en pré-grille, prêtes à en découdre sur la piste. Pour cette deuxième course de la journée, la grille de départ a été…inversé. Ce qui fait que les voitures du team ZOSH Compétition se retrouvent à l’envers sur la grille (l’ordre sur la grille, pas sur le toit !). Résultat la « 29 » est devant la « 71 », qui elle même est devant la « 179 », exactement l’inverse de la première course du matin (pour ceux qui sont perdus, on envisage des formations de rattrapage !).

8H de Dijon 2015 - La "179" en action

8H de Dijon 2015 – La « 179 » en action

Sur la « 179 », c’est Charles qui prend cette fois le départ. La consigne est toujours la même, rouler vite, mais « prudemment » parce que la course dure quatre heures, et qu’elle ne doit pas s’arrêter au premier virage par excès d’optimisme. Tout le monde semble confiant, mais Charles, les consignes, c’est pas son truc…

Le départ est donné, et rebelote, comme lors de la première course, les EVO3 s’échappent, et les EVO1 peinent à résister. Rien de grave, la « 29 » et la « 179 » vont se tirer une « bourre » qui va durer jusqu’au premier ravitaillement, se passant et se repassant sans cesse. Quand on vous dit qu’il y a un championnat interne chez ZOSH Compétition.

8H de Dijon 2015 - La "179" en bagarre dans le peloton

8H de Dijon 2015 – La « 179 » en bagarre dans le peloton

Les relais s’enchaînent sans trop de difficultés, mais les arrêts aux stands ont mis fin à la bagarre entre la « 29 » et la « 179 » au profit de la première qui s’est échappée de quelques longueurs. Lorsque Pascal prend le volant de la « 179 », celle-ci est derrière la « 29 ». Grâce à un pilotage sans faute, voire même brillant (qui c’est qui écrit l’article ?), la « 179 » remonte tour par tour sur la « 29 » qu’elle finit par dépasser pour prendre le meilleur. Mais ce n’est que partie remise, les autres pilotes des deux voitures ne l’entendent pas de la sorte et une belle bagarre commencée en début va perdurer jusqu’à l’arrivée.

8H de Dijon 2015 - La "179" au freinage

8H de Dijon 2015 – La « 179 » au freinage

Hélas, la « 29 » stoppe sur le circuit, et le « safety car » (voiture de sécurité) sort, le temps de dégager la piste. Dans ce genre de situation, l’équipe concernée – en l’occurrence le ZOSH Compétition pour la « 29 » – se trouve dans une situation de tension nerveuse. Les écrans permettent de constater que la voiture est arrêtée, mais sans en connaitre la raison. Panne ou accident ? Alors forcément, on s’inquiète pour le pilote et pour la voiture. Malgré tout, pendant ce temps, la course continue, et les mécaniciens se tiennent prêts à recevoir la « 29 ».

Cette dernière rentre sur un « plateau », le verdict tombe : triangle de suspension cassé. Son pilote précise que c’est arrivé alors qu’il roulait « lentement ». Plus de vitesse aurait surement eu plus de conséquences. Les mécaniciens s’affairent sur la voiture, et 54′ minutes plus tard, celle-ci repart en piste. malheureusement, la bagarre fratricide avec la « 179 » n’est plus d’actualité.

8H de Dijon - La "29" rentre sur un plateau

8H de Dijon – La « 29 » rentre sur un plateau

8H de Dijon - La "29" descend du plateau

8H de Dijon – La « 29 » descend du plateau

8H de Dijon - Le triangle de suspension de la "29" est bien cassé

8H de Dijon – Le triangle de suspension de la « 29 » est bien cassé

Pour la « 179 », les relais s’enchaînent sans difficultés, les pilotes étant de mieux en mieux dans la voiture. C’est d’ailleurs un vrai problème pour l’équipage de la « 179 », devenir « bon » en fin de week-end…On en reparlera.

C’est Didier qui a été désigné pour passer sous le drapeau à damiers, et lorsque Pascal stoppe aux stands pour lui passer le relais, les mécaniciens s’aperçoivent que la roue arrière droite a du jeu. Verdict, un écrou est parti pendant le relais. L’intervention ne dure que quelques secondes, et Didier repart. Pascal ne s’était aperçut de rien « J’étais en bagarre et la voiture marchait bien. Je n’ai rien senti » précise t’il.

Pour Didier, le dernier relais ne sera qu’une formalité qu’il accomplira avec brio, battant même son propre record du week-end en descendant sous les 1’44 au tour.

8H de Dijon - Didier HOUAL, le héros du week-end

8H de Dijon – Didier HOUAL, le héros du week-end

Drapeau à damiers passé, la « 179 » s’immobilise en « parc fermé » (pour les vérifications) arrachant la 34ème place au classement général.

La Fun Cup étant « fun » par définition, il n’y a pas que les premiers qui montent sur le podium, il y a aussi un podium « médiaire » et un podium « lucky ». C’est sur ce dernier que sont montés les pilotes de la « 179 » à la troisième place.

La prochaine course aura lieu sur le circuit du Vigeant, pour une course de …3 heures, et une seconde de 7 heures, les 30 et 31 mai prochains.

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s