8 heures de Dijon : 1ère COURSE

Dimanche 12 avril 2015 – 8H30 – départ de la première course pour une durée de 4 heures. Pour sa première course de la saison, c’est Didier HOUAL qui prend le départ. Le temps est beau, et la chaleur doit venir au cours de la journée. La « 179 » part en 38ème position sur la grille de départ. la course est longue (et il y en a une deuxième) donc pas de précipitation, surtout dans les premiers tours.

8H de Dijon 2015 - Les voitures dans les boxes avant la course

8H de Dijon 2015 – Les voitures dans les boxes avant la course

8H de Dijon 2015 - "JP" le chef mécanicien de la "179" donne ses derniers conseils aux pilotes

8H de Dijon 2015 – « JP » le chef mécanicien de la « 179 » donne ses derniers conseils aux pilotes

Le départ est donné, et toutes les voitures s’envolent sans difficulté. Dans le team ZOSH Compétition qui compte quatre voitures, dont trois engagées en EVO1, c’est presque un championnat interne qui se joue. A ce petit jeu, c’est la « 71 » qui prend le meilleur sur les deux autres voitures, avec Benoit BEAL au volant, survolté, en ce début de course. Pour la « 179 », le départ est conforme à nos ambitions…derrière les EVO3 (pas grand chose à faire), mais également derrière les EVO1, et là c’est moins bien. Les temps s’améliorent et la remontée s’organise.

A l’issue de son premier relais, Didier laisse le volant à Pascal ROUX. La voiture est en 38ème position.  Quelques difficultés à se mettre dans le rythme pour Pascal, mais la course continue.

Pas de problèmes majeurs à signaler sur les premiers relais des trois pilotes de la « 179 ». La voiture suit son tableau de marche et les trois pilotes ne s’en sortent pas si mal, notamment Charles EMME qui dispute sa première course sur le circuit de Dijon Prenois.

Didier dans son second relais décèle un bruit moteur sans pouvoir en trouver l’origine. Les températures d’eau et d’huile n’étant pas affectées, et la puissance toujours au rendez vous laisse penser au pilote rennais qu’il peut aller au bout de son relais. Au changement de pilote, les mécaniciens se penchent sur le problème, ayant compris à l’arrivée de la voiture que ça vient de l’échappement. Verdict, un ressort d’échappement cassé. Rien de grave, mais la « 179 » perd un quart d’heure aux stands. Pascal repart en 40ème position.

La course continue et la « 179 » remonte au classement.

8H de Dijon 2015 - La "179" et la "44" avant l'accrochage du "double gauche"

8H de Dijon 2015 – La « 179 » et la « 44 » avant l’accrochage du « double gauche »

C’est au cours du dernier relais de Pascal que les choses s’animent de nouveau. Bloqué derrière une EVO3 depuis trois tours, le nouveau moteur EVO3 plus efficace et plus puissant ne permet pas aux voitures équipées de l’ancien EVO1 de doubler au bout de la ligne droite, Pascal tente une manoeuvre dans la parabolique pour doubler la « 44 » bien plus lente dans les parties sinueuses, mais bien plus rapide en ligne droite. La tactique paye, mais la sortie de la parabolique est en montée, et la « 44 » équipé de l’EVO3 revient à la hauteur de la « 179 » dans le gauche suivant. Pascal tente de rester à l’extérieur, mais mord sur le bas coté de la piste, et ne peut empêcher la voiture de partir en tête à queue. La « 179 » traverse la piste pour s’immobiliser dans la terre de l’autre coté de la piste. Entre temps, la « 44 » qui n’a pas pu éviter la « 179 » fait que les deux voitures entre en collision. La « 179 » repart malgré le choc, ce n’est pas le cas de la « 44 » radiateur percé qui reste sur la piste. Retour aux stands pour Pascal (par sécurité !) permettant aux mécaniciens de constater que la carrosserie a souffert mais rien de grave. Quelques « rivesans » placés à la hâte permettent à la « 179 » de reprendre la course, mais après avoir perdu – malgré tout – un quart d’heure supplémentaire.

8H de Dijon 2015 - La "179" après l'accrochage

8H de Dijon 2015 – La « 179 » après l’accrochage

La suite de la course ne sera que roulage, et Charles passe la drapeau à damier à 12H30 en 36ème position. Sans les deux incidents de course, le classement de la « 179 » eut été mieux….

Les mécaniciens disposent d’une heure et demie pour contrôler les quatre voitures du ZOSH Compétition.

Départ de la deuxième course à 14H00 !

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s