8 heures du mans 2015 : Une première course encourageante

Une course se termine, une autre est annoncée. Après les 8 heures du Mans qui se sont disputés les 14 et 15 mars 2015, la prochaine – les 8 heures de Dijon – aura lieu les 11 et 12 avril prochains. En attendant, le bilan de la première course laisse augurer une saison intéressante.

DSC_4705

8 heures du Mans 2015 – La « 179 » avant le départ de la course

Au Mans, sur 47 voitures engagées, on dénombrait 41 « EVO3 » pour 6 « EVO1 », dont la « 179 » qui roule dans cette dernière catégorie. Si la saison ressemble à la course du Mans, il y a fort à parier que la « 179 » va se trouver esseulé au milieu de voitures plus puissantes et plus rapides. Mais revenons à la course du Mans.

Les essais ne trahissent pas le bon résultat en course. A cela, probablement plusieurs raisons, mais trois majeures, à notre sens. La première concerne la vélocité de nos pilotes. S’ils se sont améliorés entre 2014 et 2015, il reste des performances à aller chercher pour être un peu plus rapide. Avec un temps en 2’11 pour la « 179 », on reste loin du temps de 2’07 réalisé par la meilleure des EVO1. Le second facteur, c’est le trafic pendant les essais. Beaucoup de voitures sur la piste, et un manque d’expérience qui empêchent nos valeureux chevaliers de plonger de n’importe quel coté des autres fun cup pour les doubler….sans réfléchir. Enfin, et Charles le soulignait à l’issue des essais « Cinq tours de « qualifs » à chaque session, c’est trop court. Et d’ajouter, perso, j’ai besoin de plus de tours, peut être 7 ou 8, et là je pense être mieux en temps ». Si Jean René (le Boss) confirme, ce sera peut être l’occasion de tester la stratégie de Charles à Dijon.

DSC_4741

8 heures du Mans 2015 – Le départ

En course, les temps se sont améliorés. Même, si le meilleur tour de la voiture n’est pas améliorié de plus de 7/10ème, il n’empêche que la « 179 » a roulé plus vite pendant la course que lors des essais, et ce n ‘est pas vraiment normal. Chaque pilote de l’équipage a d’ailleurs amélioré ses temps. La palme revenant à Bruno, qui découvrait le circuit du Mans, et ne disputait que sa…deuxième course en Fun Cup. Un satisfecit à partager avec Stéphane qui a roulé sous les 2’12 en course.

8 heures du mans 2015 - La "179"

8 heures du mans 2015 – La « 179 »

Mais il reste quelques progrès à réaliser, et notamment le départ. Parti de la 36ème position (merci le tirage au sort), Pascal s’est fait « déposé » par les voitures parties derrières, et bouclé son premier tour en 40ème position. Certes, les EVO3 sont plus rapides en ligne droite, mais le manque d’habitude des départs, et une accélération pas toujours placée au bon moment n’ont certainement pas aidé la « 179 »

8 heures du Mans 2015 - La "179" débordée au départ dans la ligne droite

8 heures du Mans 2015 – La « 179 » débordée au départ dans la ligne droite

L’une des clés de la réussite en course, d’une manière générale, et démontrée une fois encore aux 8 heures du Mans, réside dans la préparation de la voiture. Et là, le travail réalisé par le team ZOSH Compétition est conforme à la tradition de l’écurie pourrait on dire, sérieuse et efficace. « La voiture n’a connu aucun soucis précise Pascal ROUX, nous nous sommes contentés de mettre de l’essence et de l’huile, le rêve ». On félicite souvent les équipages de leur résultat en course, mais on oublie parfois que dans une course d’endurance, si on peut rouler, c’est que la voiture est fiable.

DSC_4969

8 heures du Mans 2015 – Changement de pilotes sur la « 179 »

Reste quelques points d’amélioration à soulever, et notamment les changements de pilotes. Quand on compare la pratique des pilotes de la « 275 », l’autre voiture engagée par ZOSH Compétition aux 8 heures du Mans, on voit bien qu’il reste quelques efforts à faire pour l’équipage de la « 179 ». Efforts qu’il faudra mettre en oeuvre dès Dijon, sous peine de frôler le ridicule dans les stands du circuit de Prenois.

En conclusion, avec une 27ème place au classement général, et une troisième en EVO1, le résultat des 8 heures du Mans est tout à fait acceptable, et ne demande qu’à être confirmé dans quelques semaines à Dijon.

DSC_4976

8 heures du Mans 2015 – La « 179 » part du stand

DSC_4941

8 heures du Mans 2015 – La « 179 » en course

DSC_4960

8 heures du Mans – Pas facile de suivre les « EVO3 »

 DSC_4756

8 heures du Mans 2015 – Bruno QUILY passe la ligne d’arrivée

Article : FC

Photos : FC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s