MAGNY COURS : DEUX PETITES HEURES…

Dimanche 16 novembre 2015, à 8H30. Tout le monde est à pied d’oeuvre sur le célèbre circuit nivernais. La voiture est dans son box et prête à rouler pour une journée d’essais « endurance ». Le but de cette séance d’essais privés : emmagasiner de l’expérience en parcourant le plus grand nombre de tours en piste. Pour l’occasion, deux des pilotes habituels de la voiture sont présents. Pascal ROUX et Charles EMME. Patrick MONSEIL, l’artisan de l’engagement de la 179 au championnat 2014 est aussi présent pour faire quelques tours « découverte » avec la voiture.

9H00, la piste est ouverte et la 179 s’élance aux mains de Charles EMME. Il fait froid, la piste est mouillée et les premiers tours de roues sont délicats. Jean René DEFOURNOUX a donné pour consigne de rester sur la piste et de prendre « ses » marques. Les deux premiers tours se déroulent sans encombres, et la 179 est rappelée au stand pour vérifier que tout va bien. Elle repart pour une série de tours.

 P1050751

Lors d’une journée « open », on trouve d’autres voitures sur la piste, des Fun Cup et des Mitjet, bien sur, mais aussi des Peugeot 206 TTE (environ 130 cv), des Seat Leon Supercopa (environ 280 cv) – entre autre – pour les voitures de compétition. On trouve également des voitures de grand tourisme aux mains de leurs propriétaires venus se faire quelques sensations. Dans ce registre, on trouve des Porsche, des Nissan et des……Lotus (la précision est importante pour la suite de cet article !).

9H45, Charles stoppe au stand après avoir réalisé une série de tours difficiles, à cause des conditions atmosphériques qui ne s’arrangent pas. Tantôt, la piste sèche, et le plaisir revient, tantôt la pluie retombe, et la voiture glisse. Patrick MONSEIL (qui n’a jamais piloté la voiture) prend le volant. Après quelques consignes données par le coach, il s’élance sur une piste qui reste piégeuse. Mais Patrick va s’en sortir avec brio, réussissant à maintenir la voiture sur la piste, malgré une météo toujours aussi capricieuse. A sa sortie de voiture, à voir son sourire, inutile de dire que le plaisir était au rendez vous. « Ce n’était pas facile. Avec les autres sur la piste, la découverte de la voiture et le temps pourri…mais bon quel pied » ajoute Patrick. A ce moment là, passée l’émotion du « débutant », il ne songe qu’à une seule chose, reprendre le volant.

10H15, Pascal s’installe au volant. Il part pour une longue série de tours. rappelons que le but de cette séance est de rouler pour mieux connaitre la voiture, pour mieux conduire (à défaut de piloter !) et pour…tourner. Les tours vont s’enchaîner sans trop de soucis, à part un tête à queue à l’épingle d’Adélaïde.

P1050737

11H10, Pascal stoppe aux stands pour laisser le relais à Charles. A ce moment de la séance d’essais, Pascal est le pilote qui a effectué le plus grand nombre de tours. Le temps s’améliore, la piste sèche, et les sensations devraient être meilleures sur la piste. Charles repart pour une longue série de tours, à son tour.

11H30, interruption de séance pour accident sur la piste. Les voitures rentrent les unes derrières les autres, à l’exception de la…179, qui rentre la dernière. En stoppant dans la ligne des stands, on distingue nettement les stigmates d’un contact – certes involontaire – mais marqué. Le capot avant est endommagé, ainsi que la grille de protection du radiateur.

« Lors du freinage de l’épingle d’Adélaïde, je suivais une Lotus (on vous avait dit que ça servirait le détail des voitures en piste !) qui a freiné bien trop tôt, et je n’ai pas pu l’éviter » pestait Charles furieux d’avoir abîmé la belle blanche et verte. Propos confirmés par Arnold ROBIN, pilote de l’autre voiture du team ZOSH Compétition présente à Magny Cours qui ajoute « La Lotus n’avance pas, elle est arrêtée dans tous les virages ».

P1050741

Au démontage du capot avant, les premières impressions se confirment. Plus grave qu’il n’y paraît. Le capot bien sur, mais aussi le châssis, le radiateur, le réservoir d’essence…et bien sur pas suffisamment de pièces pour réparer sur place. La séance d’essais du jour est interrompue à 11H30, faute…de voiture.

Pour l’anecdote, la seconde séance prévue le 30 novembre dernier sur le circuit n’a pu avoir lieu, remettant à 2015 nos prochains roulages. De fait, la séance de Magny Cours « écourtée » est devenue la dernière sortie de la 179 pour l’année 2014. Il reste maintenant trois mois pour remettre la voiture en état de…course pour attaquer le championnat 2015 dans les meilleures conditions. Ces trois mois vont être mis à profit également pour trouver le budget nécessaire, et peut être même des pilotes plus véloces et moins….

Article FC

Crédit photos : Patrick MONSEIL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s