LEDENON, COMMENT DIRE ?

Comment résumer le meeting de Lédenon vu de la « 179 » ? Pas simple. On ne se lancera pas dans une grande démonstration, parce que démonstration, il n’y a pas eu. A part peut être pour Didier (HOUAL) qui avec régularité a réussi à tomber ses temps tout au long du week-end, progressant sans cesse, déjà aux essais et encore plus efficace en course.

La "179" s'élance sur le circuit de Lédenon (Photo Patrick MARTINOLI)

La « 179 » s’élance sur le circuit de Lédenon (Photo : Patrick MARTINOLI)

Quand à Pascal (ROUX) et Charles (EMME), ils sont passés à coté du…circuit. Dans les derniers relais, ils se demandaient encore ou se trouvaient certains virages. Pas facile de faire des temps dans ces conditions.

Les derniers conseils du boss avant un relais (Photo : Patrick MARTINOLI)

Les derniers conseils (ou la dernière blague) du boss avant un relais (Photo : Patrick MARTINOLI)

Au chapitre des incidents de course. Encore quelques problèmes avec la porte gauche, qui de temps en temps préfère rester ouverte (Pascal a fait un relais de 35 minutes porte ouverte). Le mal est identifié, et la réparation devrait être définitive.

La "179" dans la ligne droite des stands de Lédenon (Photo : Patrick MARTINOLI)

La « 179 » dans la ligne droite des stands de Lédenon (Photo : Patrick MARTINOLI)

Un début « d’incendie » ou plutôt une odeur de caoutchouc brulé pendant le relais de Didier, qui a pris l’excellente décision de stopper la voiture, pour éviter une « casse ». Ramenée à la « ficelle » (tractée par une voiture de la direction de course), la « 179 » a pu être réparée par les mécaniciens de l’équipe ZOSH Compétition. Un fil électrique a fondu, entraînant cette « odeur insupportable » dira Didier. Du temps de perdu, mais plus de peur que de mal.

KODAK Digital Still Camera

Quand au classement, est il utile de revenir dessus ? Si Pascal et Charles avait trouvé le bon rythme…, si la porte…, si le fil électrique…on aurait surement gagner…quelques places. Mais il est une vérité de reconnaître que sur le circuit de Lédenon, la « 179 » n’allait pas assez vite.

Le héros de Lédenon (Photo : Patrick MARTINOLI)

Le héros de Lédenon (Photo : Patrick MARTINOLI)

Rendez vous l’an prochain ?

Texte : FC

Photos : Patrick MARTINOLI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s